Présentation du premier index open source

27/04/09 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Au bout d'une année de développement et de mesurage, des chercheurs du Georgia Institute of Technology ont présenté le premier index open source.

Au bout d'une année de développement et de mesurage, des chercheurs du Georgia Institute of Technology ont présenté le premier index open source.

Les professeurs Douglas Noonan et Paul Baker de la School of Public Policy and Center for Advanced Communications Policy au Georgia Institute of Technology ont commencé, il y a un an environ, à cartographier la façon dont les logiciels à code ouvert (open source) sont diffusés dans le monde. Ils ont ainsi examiné 75 pays. Le duo s'est surtout livré à une étude littéraire et a réfléchi aux indications importantes pour la création d'un index open source. Leur étude littéraire a été complétée par des interviews d'experts et d'utilisateurs.

Leur recherche portait sur l'acceptation de l'open source dans des secteurs comme les pouvoirs publics, les entreprises et les particuliers. Pour faire un tour d'horizon de l'utilisation de ces logiciels, les deux professeurs ont conçu deux index différents: l'un pour les activités et l'autre pour l'environnement. L'index des activités comprend des matières comme la régulation de l'open source au sein d'un pays, ainsi que les standards ouverts, le nombre d'utilisateurs et de fournisseurs de logiciels à code ouvert. Quant à l'index de l'environnement, il couvre des facteurs susceptibles d'influencer l'utilisation de l'open source, comme par exemple le nombre d'internautes dans un pays et l'infrastructure en place.

Red Hat met l'[open source index] (OSI) à la disposition de la communauté open source et de tous les autres acteurs intéressés. Paul Baker affirme que l'open source se distingue dans le monde entier. "En conformité avec le modèle open source, nous considérons cette recherche comme un début et envisageons une suite de la part de tiers qui développeront et compléteront ces informations, afin d'avoir un parfait reflet de l'évolution du modèle de logiciel à code ouvert."

Pour chacun des 75 pays examinés, un score récapitulatif a été établi en matière d'activités et d'environnement. Ces deux scores sont mesurés aux niveaux des pouvoirs publics, des entreprises et de la communauté/formations. La Belgique occupe par exemple la 17ème place à l'index des activités grâce au bon score des pouvoirs publics. A l'index de l'environnement, la Belgique se classe 18ème.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires