Préparez-vous à l'au-delà avec Xarona

02/03/16 à 12:04 - Mise à jour à 12:04

Source: Datanews

"Sur ma tombe, je souhaiterais que l'on dise tel poème". Qui n'a pas déjà dit ce genre de chose à un proche, dans l'espoir qu'il s'en souvienne en temps voulu. Avec la plate-forme en ligne Xarona, vous pourrez en être nettement plus sûr et préparer votre départ en toute sérénité.

Préparez-vous à l'au-delà avec Xarona

David De Smet - Xarona © .

Ce sont les circonstances de la vie qui ont fait germer cette idée dans l'esprit de David De Smet: "Lorsque ma belle-mère est décédée des suites d'un cancer, nous avons évidemment tenté d'aborder avec elle ce qu'elle prévoyait à sa mort. Et nous avons quand même dû constater à ce moment que nous avions perdu de vue certains aspects. Nous nous sommes même demandé si nous avions bien compris tout ce qu'elle nous avait dit. C'est ainsi qu'est venue l'idée de créer une plate-forme permettant aux gens d'exprimer clairement leurs dernières volontés".

L'aboutissement de cette idée a été lancé la semaine dernière. Il s'agit de Xarona, un forum en ligne sur lequel il vous est possible de créer un profil, où vous pouvez conserver des chansons, photos, textes, etc., tout comme des souvenirs et des amis. Et De Smet d'insister sur l'indépendance de sa formule. "Il va de soi qu'il existe déjà des procédures plus ou moins similaires, mais qui sont toujours liées à la vente d'un service ou d'un produit. Nous ne voulons pas de cela, afin que chacun garde sa liberté. Nous vous offrons un contrôle complet quant à la personne de confiance qui, après votre décès, accédera aux informations voulues. En plus, tous vos souvenirs, photos et autres éléments aboutissent sur une sorte de ligne du temps, qui est intégrée à une vidéo. Celle-ci pourra être aussi montrée lors de vos obsèques."

Quoi de plus logique donc que De Smet cible avec son marketing en ligne surtout la génération des utilisateurs Facebook, qui documentent dès à présent leur vie de manière détaillée. "Intuitivement, l'on pourrait penser qu'il s'agit d'un produit s'adressant aux personnes entre 45 et 65 ans, mais l'on observe que parmi les premiers intéressés, il y a énormément de jeunes de vingt et trente ans. Suite à une enquête, nous savons qu'une personne sur dix s'occupe déjà assez activement de ses funérailles en notant des choses sur papier, mais de manière latente, la moitié de la population réfléchit à ce qui se passera à sa mort."

Y a-t-il ici un modèle commercial sous-jacent? Bien sûr. "Nous ne croyons pas en une approche de type abonnement, mais nous offrons plusieurs choix quant à la fréquence de changement du profil", explique De Smet. "C'est ainsi que pour un montant de base de 14,99 euros, il vous est possible de déposer des informations pendant deux ans. Votre profil continuera ensuite d'exister, mais vous ne pourrez plus rien y modifier. Rien ne vous empêche cependant de verser la même somme sept ans plus tard par exemple pour ajouter ou changer des choses. Mais vous pouvez tout aussi bien choisir de garder votre profil 'ouvert' dix années durant."

De Smet ne souhaite pas révéler combien il a déjà investi dans Xarona, mais le fait est que ses moyens propres ont suffi pour donner vie à la plate-forme. Et il n'attend toujours pas d'argent de l'extérieur. "Nous estimons que nous pourrons aller de l'avant avec les rentrées que nous générerons directement", déclare-t-il. "Le nombre d'enregistrements dépasse déjà nos prévisions."

Une stratégie de croissance radicale a aussi été élaborée. Si Xarona n'a provisoirement été lancée qu'en Flandre, la Wallonie et la France suivront dans le courant de ce mois. Et puis ce sera au tour de l'Europe. "D'ici fin mai, nous voulons avoir conquis toute l'Union européenne et donc atteindre 650 millions de consommateurs. Nous voulons surtout y arriver en appliquant dans chaque pays la même approche: un lancement destiné à attirer massivement l'attention de la presse, mais aussi de la publicité en ligne avec une approche basée contenu conçue pour susciter l'intérêt. Entre aujourd'hui et fin mai, nous prévoyons 25 lancements presse dans autant de pays."

Xarona

Siège social: Moerbeke-Waas

Nombre d'associés: 4

A la recherche d'investisseurs supplémentaires?: non

Site web:www.xarona.com

Nos partenaires