Pourquoi bannir du 'Mundial' les casques de l'entreprise Beats rachetée par Apple

19/06/14 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Datanews

Les casques de Beats Electronics sont interdits lors des rencontres de la Coupe du Monde de football. Il n'empêche que des joueurs comme Neymar et Suarez se baladent avec un casque Beats en dehors des stades.

Pourquoi bannir du 'Mundial' les casques de l'entreprise Beats rachetée par Apple

Les casques de Beats Electronics sont interdits lors des rencontres de la Coupe du Monde de football car le concurrent Sony en est le partenaire officiel. Il n'empêche que des joueurs comme Neymar et Suarez se baladent avec un casque Beats en dehors des stades, ce qui fait de l'entreprise rachetée par Apple un vainqueur (moral) du Mundial.

Les casques de Beats Electronics, l'entreprise de la légende du hiphop, Dr. Dre, et de l'icône de la musique, Jimmy Lovine, qui a été récemment rachetée par Apple pour 3 milliards de dollars, ne sont pas autorisés durant les matchs et les événements médiatiques organisés lors de la Coupe du Monde de football au Brésil. Pourtant, certains joueurs, tels Neymar, Bastian Schweinsteiger et Robin Van Persie portent ce type de casque dans un spot publicitaire de Beats, qui a été lancé avant le Mundial et qui a entre-temps été visionné à plus de 15 millions de reprises déjà sur YouTube.

Cette interdiction est le résultat de l'accord de licence conclu par la FIFA avec Sony, un concurrent de Beats qui fabrique également des casques. Plus tôt ce mois-ci, Sony avait fait parvenir des casques à sa marque à tous les joueurs de la Coupe du Monde, qui pouvaient les porter dans les stades, selon Reuters.

Même si les joueurs ne peuvent que porter un casque Sony dans les stades, ils emmènent quand même encore leur modèle Beats à l'entraînement ou dans les vestiaires, selon CBS News. Neymar portait ainsi un casque Beats, lorsqu'il est descendu de l'autobus avant le match opposant le Brésil au Mexique. Et l'Uruguayen Luis Suarez en portait un aussi lors d'une pause à l'entraînement.

Voilà qui fait de l'entreprise de Dr. Dre, grâce aussi à son marketing de... guérilla, l'un des vainqueurs (moraux) parmi les géants technologiques. Ce buzz stimulera-t-il Beats?

En savoir plus sur:

Nos partenaires