Place au paiement digital chez Albert Heijn

18/06/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Plus besoin d'emporter sa carte bancaire ou de l'argent pour effectuer ses courses, puisqu'on peut payer simplement du bout du doigt. Où çà? Dans le magasin de la chaîne de supermarchés Albert Heijn dans la ville néerlandaise de Breukelen et ce, depuis le début de cette semaine.

Plus besoin d'emporter sa carte bancaire ou de l'argent pour effectuer ses courses, puisqu'on peut payer simplement du bout du doigt. Où çà? Dans le magasin de la chaîne de supermarchés Albert Heijn dans la ville néerlandaise de Breukelen et ce, depuis le début de cette semaine.

A proximité des fruits et légumes dans le supermarché Albert Heijn de Breukelen, on trouve un ordinateur et un scanner. Plus de soixante clients ont déjà fait scanner leurs deux index, déclare Jan de Heij de chez Albert Heijn. "Chaque index contient des points uniques. Le scan est crypté et stocké dans le système. L'extrémité du doigt est associé aux données d'adresse, au numéro de compte bancaire et à la carte bonus du client."

Dave Rietveld de l'entreprise de traitement des paiements Equens, qui réalise ce projet pilote du système baptisé Tip2Pay conjointement avec Albert Heijn, explique qu'il n'y a en fait pas grand changement. "Le paiement n'est rien d'autre qu'un montant débité du compte en banque du client, comme on en fait des millions chaque jour. La seule nouveauté ici, c'est la technique du scannage de l'index."

Les données personnelles collectées par Albert Heijn au cours de ce projet pilote sont incorporées à un fichier enregistré auprès du College Bescherming Persoonsgegevens (CBP) de La Haye. Ce collège de protection des données personnelles veille à ce que l'information ne soit pas confiée à des tiers. "Aucun système n'est cependant étanche à 200 pour cent", déclare Rietveld. En cas de problème éventuel, Albert Heijn s'engage à rembourser le dommage subi.

Si le client apprécie le système et s'y sent en sécurité, le projet pilote d'une durée de six mois se poursuivra, selon De Heij. La chaîne allemande de supermarchés Edeka a déjà expérimenté ce système, avec succès. Aujourd'hui, les clients peuvent payer leurs achats du bout du doigt dans 120 points de vente d'Edeka.

Source: Belga/ANP

Nos partenaires