Pieper file du mauvais coton

05/03/10 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

Roel Pieper, autrefois directeur d'UB Networks et de Tandem, et brièvement président de Lernout & Hauspie, est dans de sales draps. Le curateur de l'entreprise de navigation allemande MyGuide a fait saisir 2,1 millions d'euros sur son compte en banque.

Roel Pieper, autrefois directeur d'UB Networks et de Tandem, et brièvement président de Lernout & Hauspie, est dans de sales draps. Le curateur de l'entreprise de navigation allemande MyGuide a fait saisir 2,1 millions d'euros sur son compte en banque.

Le flamboyant Néerlandais Roel Pieper est accusé d'être responsable de la faillite de MyGuide, fin 2008. Voilà ce qu'on peut lire dans le journal De Tijd. Pieper avait racheté MyGuide mi-2007 et entendait ainsi concurrencer TomTom. Le curateur estime qu'il est responsable de la chute de l'entreprise.

Cet ingénieur en informatique de 54 ans a connu une carrière fulgurante. Après avoir travaillé chez Sofware AG, il s'envola pour les Etats-Unis, où il est parvenu à chaque fois à passer à la caisse lors de différents rachats. Il était CEO d'UB Networks lorsqu'il vendit cette entreprise à Newbridge en 1993. Pieper est ensuite devenu CEO de Tandem qu'il vendit en 1997 à Compaq, où il fut administrateur pendant un certain temps. Un an plus tard, il revint aux Pays-Bas, où il fut le successeur tout désigné du patron de Philips, Cor Boonstra. Un an plus tard, il quitta Philips en claquant la porte. En tant que président de Lernout & Hauspie, juste avant la faillite de celle-ci en 2001, il empocha encore de coquettes primes.

Ces dernières années, sa situation financière s'est cependant dégradée. Son fonds d'investissements Etric a fait faillite. Et le constructeur américain d'avions d'affaires Eclipse, dans lequel il avait investi 100 millions d'euros, selon De Tijd, a déposé son bilan.

En savoir plus sur:

Nos partenaires