Paul Ficheroulle: de l'informatique au mayorat de Charleroi

07/09/11 à 16:00 - Mise à jour à 16:00

Source: Datanews

A la fois échevin (des Bâtiments et des Travaux), premier échevin et désormais bourgmestre de Charleroi (en l'absence de Jean-Jacques Viseur, souffrant), Paul Ficheroulle a entamé sa carrière dans l'informatique.

Paul Ficheroulle: de l'informatique au mayorat de Charleroi

A la fois échevin (des Bâtiments et des Travaux), premier échevin et désormais bourgmestre de Charleroi (en l'absence de Jean-Jacques Viseur, souffrant), Paul Ficheroulle a entamé sa carrière dans l'informatique.

Ingénieur civil de formation, Paul Ficheroulle a en effet entamé sa carrière professionnelle chez Bull avant de prendre en charge la gestion de l'infrastructure IT de Champion Spark Plug Europe, une multinationale spécialisée dans les bougies pour l'automobile. Il y assurera notamment l'exploitation d'un mini-ordinateur Bull DPS6 et y gravira les différents échelons du métier d'informaticien, passant d'opérateur à programmeur, puis analyste. Pour finalement diriger le département informatique. Au début des années '90, le groupe Champion se restructure et abandonne son infrastructure Bull au profit d'un AS/400 d'IBM. Mais finalement, la société ferme son siège belge et remercie son directeur informatique.

Militant socialiste dès son plus jeune âge, Paul Ficheroulle se retrouve en '95 parlementaire wallon sur les rangs du PS. Plus en décembre 2006, il devient échevin de la ville de Charleroi en charge de l'Equipement, des Infrastructure et de la Mobilité, avec notamment dans ses attributions l'informatique de la Ville.

Et depuis le retrait temporaire de l'actuel bourgmestre Jean-Jacques Viseur pour raisons de santé, Paul Ficheroulle assume les fonctions de bourgmestre et préside donc désormais le collège communal. Une double casquette donc qui n'a rien d'une sinécure. Et une situation qui ne peut clairement durer.

En savoir plus sur:

Nos partenaires