Open-Future, intégrateur en open source

03/12/09 à 08:00 - Mise à jour à 07:59

Source: Datanews

Capitalisant sur leur expertise du monde Unix, Nico Vercammen et Danny Herreman (par ailleurs actifs chez le distributeur Source) viennent de fonder la société Open-Future, spécialisée surtout en projets d'infrastructures techniques dans les mondes Linux et open source.

Capitalisant sur leur expertise du monde Unix, Nico Vercammen et Danny Herreman (par ailleurs actifs chez le distributeur Source) viennent de fonder la société Open-Future, spécialisée surtout en projets d'infrastructures techniques dans les mondes Linux et open source.

Employant déjà 11 personnes, Open-Future se concentre dans un premier temps sur l'encadrement technique de projets d'implémentation (depuis la conception de l'architecture jusqu'à sa maintenance en passant par le déploiement et le test, outre la formation et le support), avant de songer ensuite à la commercialisation de produits (RedHat, Ubuntu, Zarafa et Puppet, tandis que MySQL de Sun est à l'étude). "Nous ciblons l'aspect systèmes et non pas les applicatifs dans les mondes Linux et open source", insiste Danny Herreman, co-managing partner. De même, pas question pour Open-Future d'être distributeur (des accords ont été conclus à ce niveau avec Distrilogie et RealDolmen notamment), mais plutôt intégrateur.

"Nous sommes le plus gros spécialiste open source exclusif dans le Belux", insiste encore Herreman qui considère Inuits davantage comme un intégrateur d'applicatifs, même si Kangaroot chasse un peu sur les mêmes terres.

Open-Future estime que le marché de l'open source a considérablement progressé ces dernières années chez nous (une croissance encore stimulée par la crise) et devient désormais mature, même si la société ne voit pas (encore) 2010 comme une super-année.

Nos partenaires