Nvidia a mis au point un superordinateur pour les voitures autonomes

05/01/16 à 13:14 - Mise à jour à 13:14

Source: Datanews

150 MacBook Pro dans votre coffre: voilà la puissance IT que fournit le nouveau Drive PX2 de Nvidia. Ce module devrait offrir aux voitures autonomes une meilleure vision de ce qui se passe sur la route.

Nvidia a mis au point un superordinateur pour les voitures autonomes

Drive PX2 © .

Il s'agit donc là d'un appareil costaud avec lequel Nvidia entend améliorer les propriétés de roulage des voitures sans conducteur. Avec 12 coeurs de processeur et deux puces graphiques, le Drive PX 2 offre 8 téraflops de puissance de calcul. Avec son exigence énergétique de 250 watts, le module s'échauffe tellement qu'il a besoin d'un refroidissement par eau.

Cette puissance de calcul sera utilisée pour interpréter les informations de caméras, radars, lidars et autres éléments qui génèrent des données. Dans un premier temps, il s'agira de la reconnaissance et de l'interprétation correcte d'éléments sur le trajet de la voiture, comme des feux lumineux, des signaux et panneaux de circulation, des piétons, cyclistes et autres véhicules, et de l'adaptation du comportement routier de la voiture en fonction de ceux-ci.

Mais Nvidia ne compte pas en rester là. Avec les techniques d'apprentissage machine, le Drive PX 2 devrait à l'avenir aussi pouvoir identifier par exemple les véhicules des services d'urgence portant un feu lumineux, mais aussi détecter si le sol est rendu glissant à cause du verglas ou de la neige.

Nvidia a conclu un accord avec Volvo pour tester le Drive PX 2 dans la pratique. Dans un premier temps, il s'agira de 100 voitures, selon le directeur de Nvidia, Jen-Hsun Huang, au Consumer Electronics Show de Las Vegas. Vous pouvez découvrir sa présentation ici.

Source: Automatiseringgids.

Nos partenaires