Nokia traîne Apple en justice dans une affaire de brevets

22/12/16 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Source: Datanews

Nokia ravive la guerre des brevets d'il y a quelques années et traîne Apple en justice en Allemagne et aux Etats-Unis.

Nokia traîne Apple en justice dans une affaire de brevets

© EPA

Selon l'entreprise finlandaise, Apple aurait enfreint 32 de ses brevets dans plusieurs de ses produits. Par souci de clarté, il ne s'agit pas ici de l'ex-constructeur de téléphones bien connu, qui fut racheté en 2014 par Microsoft et qui n'existe entre-temps plus. Nokia Technologies, qui a aujourd'hui intenté ces procès, était le gestionnaire des brevets de Nokia et ne faisait pas partie du lot rachété par Microsoft. Ce même gestionnaire des brevets a entre-temps lui-même racheté Alcatel-Lucent et possède donc pas mal de droits sur le hardware télécom.

Nokia Technologies et Apple sont depuis assez longtemps déjà en train de négocier à propos de l'utilisation de propriétés intellectuelles de la première par le fabricant américain des iPhone et iPad notamment. Il s'agirait en l'occurrence de 32 brevets, dont des technologies d'affichage, interfaces utilisateur, antennes, jeux de puces et codage vidéo. Selon Nokia, Apple a certes commencé à payer en 2011 (suite à des procès précédents) pour une partie d'autres brevets enfreints, mais les deux entreprises ne se sont pas encore mises d'accord à propos des 32 brevets en question. Pour les Finlandais, les discussions ont donc suffisamment duré.

Apple, de son côté, a intenté un procès à Acacia Research and Conversant Intellectual Property Management, qu'elle accuse de collaborer avec Nokia en vue de faire chanter Apple.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos