Nextel, Newtel, Siecom et Securipoint fusionnent

25/06/14 à 13:15 - Mise à jour à 13:15

Source: Datanews

Peter Roelens, le directeur du groupe TelelinQ, évoque la fusion des entreprises télécoms sous-jacentes Nextel, Newtel, Siecom et Securipoint en une seule société. La filiale de Wemmel sera fermée.

Nextel, Newtel, Siecom et Securipoint fusionnent

Peter Roelens, le directeur du groupe TelelinQ, évoque la fusion des entreprises télécoms sous-jacentes Nextel, Newtel, Siecom et Securipoint en une seule société. La filiale de Wemmel sera fermée.

Les quatre entreprises sont spécialisées dans la technologie de divers fournisseurs. C'est ainsi que Newtel est focalisée sur les solutions Aastra, alors que Siecom fait de même pour Unify (ex-Siemens) et Nextel pour Avaya et Alcatel. De son côté, Securipoint est le spécialiste de la protection physique. L'entreprise fusionnée continuera de distribuer différentes marques et solutions, mais cherchera un avantage d'échelle et un interlocuteur pour le client.

La fusion sera effective au 1er janvier 2015. En octobre, l'on en saura plus sur l'organisation et l'organigramme. Il est possible aussi que TelelinQ soit rebaptisée. Peter Roelens en restera le CEO. Les filiales de Wommelgem, le siège central, et de Zaventem subsisteront, mais celle de Securipoint à Wemmel sera fermée. Il ne devrait pas y avoir de licenciements.

Le groupe TelelinQ occupe 330 personnes et possède 15.000 clients. En 2013, il a enregistré un chiffre d'affaires de 55 millions d'euros et un résultat d'exploitation de 2,5 millions d'euros. Cette année, le groupe cible un chiffre d'affaires de 60 millions d'euros et un bénéfice de 4 millions d'euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires