Neelie Kroes, reine de Twitter à la Commission européenne

13/11/12 à 12:59 - Mise à jour à 12:59

Source: Datanews

Avec plus de 55.000 suiveurs sur Twitter et un très bon score Klout de 83, la commissaire européenne en charge de l'Agenda Numérique Neelie Kroes règne littéralement sur ses collègues commissaires dans ce petit monde.

Neelie Kroes, reine de Twitter à la Commission européenne

Avec plus de 55.000 suiveurs sur Twitter et un très bon score Klout de 83, la commissaire européenne en charge de l'Agenda Numérique Neelie Kroes règne littéralement sur ses collègues commissaires dans ce petit monde.

C'est le suiveur de l'UE et blogueur britannique Jon Worth qui a examiné à la loupe la présence sur Twitter des membres de la Commission européenne. De la mini-liste, il apparaît clairement que sur le plan des suiveurs, personne parmi les autres euro-commissaires n'arrive à la cheville de Neelie Kroes qui en compte 55.174 (en date du 12 novembre). Le premier poursuivant est le président de la commission José Manuel Barroso avec 18.415 suiveurs. Michel Barnier, euro-commissaire en charge du marché interne, le suit de très près avec 15.427 followers. Viviane Reding, en charge de la Justice, fait quasiment aussi bien avec 14.983 suiveurs.

Au niveau du score Klout (83), Kroes fait aussi mieux que ses collègues. Reding (81) et Barnier (80) s'en rapprochent le plus. En outre, Kroes peut aussi s'enorgueillir quant à la responsivité de son compte - dont la maintenance est assurée par elle-même et son équipe de communication - et à ses visions politiques qu'elle partage par cette voie.

Jon Worth qualifie donc sans hésiter Neelie Kroes de 'The Master' sur Twitter. "Elles est un exemple, même en dehors de Bruxelles, de la manière dont un politicien de haut rang doit utiliser Twitter. Son compte constitue aussi un miroir sincère et précis de la personne qu'elle est vraiment", indique Worth. Il voit du reste également un grand potentiel dans les comptes Twitter des commissaires Potocnik, Malmström, Andor, Georgieva, Damanaki et Tajani, même s'ils n'ont pas autant de suiveurs que Kroes. Des gens comme Oettinger, ¦ef?ovi?, Vassiliou et Semeta le voudraient aussi, mais ne parviennent pas encore tout à fait à leurs fins sur Twitter, selon Worth. Les comptes de Barroso, Reding, Kallas, Barnier, Füle, Piebalgs et Hedegaard offrent moins de responsivité et sont donc moins 'sociaux' et 'engageants'. Ils sont dès lors qualifiés de purs 'broadcasters'.

Le commissaire belge au commerce, Karel De Gucht, n'est actuellement pas encore présent sur Twitter. Il fait ainsi partie du même club fermé que Catherine Ashton, Olli Rehn, John Dalli / Tonio Borg, Máire Geoghegan-Quinn, Johannes Hahn, Dacian Ciolo?. Joaquin Almunia vient pour sa part de se lancer sur Twitter.

Vous trouverez la liste au complet ici.

Nos partenaires