Microsoft Open XML est officialisé comme 'standard de l'industrie'

11/12/06 à 00:00 - Mise à jour à 10/12/06 à 23:59

Source: Datanews

Le nouveau format de fichier Office de Microsoft, construit sur une base XML, obtient l'approbation d'ECMA International, donc le statut de standard mondial. Le prochain épisode revient à l'ISO. Car IBM n'est pas d'accord.

L'assemblée générale d'ECMA International a approuvé le passage d'Office Open XML au statut de standard (Ecma 376) et a approuvé la soumission du format de fichiers bureautiques pour adoption par l'ISO sous processus ISO/IEC JTC 1."Aujourd'hui, le vote de l'Ecma est une étape importante pour promouvoir l'interopérabilité des documents. Nous pensons que les utilisateurs vont réellement apprécier les bénéfices de ce qu'Open XML va leur apporter", a déclaré Craig Mundie, directeur de la stratégie et de la recherche chez Microsoft.Le groupe de travail TC45 de l'Ecma, qui permis aux représentants d'acteurs de premier plan comme Apple Computer , Barclays Capital, BP, The British Library, Essilor, Intel, NextPage, Novell, Statoil, Toshiba et la Librairie américaine du Congrès ont travaillé avec Microsoft à l'élaboration du format.Un travail qui s'est traduit par la production de 6.000 pages de documentation! Et par l'adoption de ce que l'on peut appeler désormais le standard Open XML par Microsoft sur Office 2007, bien évidemment, mais aussi par Novell qui supportera le standard sur OpenOffice.org, ou Corel dans WordPerfect.Avec ces partenaires, Open XML s'ouvre à la fois à la plate-forme Windows, mais aussi à son concurrent Linux. D'ailleurs, plus de 750 développeurs ont déjà rejoint l'Open XML Formats Developer Group.Après cette première étape attendue, Microsoft vise désormais l'ISO... " Nous regardons au-delà pour continuer de travailler avec l'Ecma et les autres contributeurs, étendre notre collaboration à travers l'industrie comme partie du processus de certification ISO."ECMA International est le pendant européen de l'ISO (Organisation Internationale de Normalisation) qui a pris une dimension internationale en 1994 en abandonnant son nom d'origine (European Computer Manufacturers Association). En pratique tous les standards Ecma sont généralement reconnus par l'ISO.On comprend mieux alors la démarche de Microsoft qui au moment où l'ISO élevait l'ODF (Open Document Format) au rang de standard, a lancé sa procédure auprès de l'Ecma.Mais l'éditeur risque de se heurter à un obstacle de poids : pourquoi l'ISO, pour un même type de document, adopterait deux standards ou plutôt deux normes? Ce serait une première, et Microsoft va devoir affronter une forte opposition ! Déjà IBM s'est refusé à voter pour Open XML et a déclaré que le format Open source ODF est "largement supérieur" !

Nos partenaires