'Microsoft est venue au secours d'Apple, la chose la plus idiote que nous ayons faite'

26/10/15 à 12:26 - Mise à jour à 12:26

Microsoft avait en son temps encore aider à sauver Apple de la faillite en y injectant 150 millions de dollars, se souvient l'ex-CEO de l'entreprise, Steve Ballmer.

'Microsoft est venue au secours d'Apple, la chose la plus idiote que nous ayons faite'

© Belga

Les faits remontent à 1997, une époque où Apple était au bord du gouffre. L'injection de 150 millions de dollars l'a aidée non seulement à éviter la banqueroute, mais elle lui a aussi permis d'innover.

Steve Ballmer, à présent surtout propriétaire du club de basketball Los Angeles Clippers, a évoqué dans une interview accordée à l'agence Bloomberg certains moments tumultueux qu'il a connus chez Microsoft. "Aider Apple en 1997 fut probablement la chose la plus idiote que Microsoft ait jamais faite", a ainsi affirmé Ballmer. Dans la période qui suivit, Apple remonta en effet vite la pente - notamment suite au retour de Steve Jobs au poste de CEO - et devint toujours davantage une épine dans le pied de Microsoft, d'abord sur le marché à la consommation, puis sans cesse davantage sur le marché professionnel.

A l'époque, Microsoft avait reçu pour 150 millions de dollars d'actions d'Apple sans droit de vote. En outre, des accords avaient été conclus quant à l'utilisation de brevets réciproques. Microsoft a de plus permis à Apple de continuer à supporter Office pour Mac et ce, pendant 5 ans. En contrepartie, Apple a fait d'Internet Explorer le navigateur par défaut sur le Mac durant la même période.

Source: Automatiseringgids

Nos partenaires