Microsoft confirme son investissement à Mons

25/04/08 à 11:50 - Mise à jour à 11:49

Source: Datanews

De passage en Belgique, le CEO de Microsoft Steve Ballmer a confirmé la création à Mons d'un centre d'innovation et d'un incubateur spécialisé surtout en e-santé. Tandis que la SNCB lancera d'ici la fin de l'année avec Microsoft un projet pilote sur la base de Windows Live.

De passage en Belgique, le CEO de Microsoft Steve Ballmer a confirmé la création à Mons d'un centre d'innovation et d'un incubateur spécialisé surtout en e-santé. Tandis que la SNCB lancera d'ici la fin de l'année avec Microsoft un projet pilote sur la base de Windows Live.

L'information avait déjà filtré voici quelques mois et faisait suite à l'annonce d'un autre investissement américain dans le Hainaut, à savoir la création par Google d'un 'datacenter' à Ghlin-Baudour.

Le géant du logiciel Microsoft a donc décidé de s'installer également dans le Hainaut, plus précisément à Mons, pour y créer en partenariat avec la Région wallonne (et HP notamment) à la fois un Microsoft Innovation Center (MIC) et un 'Business Accelerator'. Le MIC se veut une centre de formation et de transfert de technologies, tandis que l'incubateur se spécialisera surtout dans le 'e-health'. Si Microsoft s'est refusé à citer le montant de son investissement, la Région parle elle d'un budget de 2 millions EUR sur 3 ans. De même, si aucun chiffre n'est cité en matière de création d'emplois, les initiateurs évoquent la création de plus de 200 emplois indirects sur 3 ans (sans tenir compte des effectifs de Microsoft, dont le nombre n'a pas davantage été révélé). Soit la création de 5 à 10 nouvelles entreprises par an d'ici 2011.

Soucieux de soigner leur image, tant le bourgmestre de Mons Elio di Rupo que le ministre wallon de l'économie Marcourt ont évoqué la mise en place dans la région montoise d'une Digital Innovation Valley puisque les bâtiments qui accueilleront les centres Microsoft abritent aussi Virtualis, un centre de compétence en 'digital media'.

Par ailleurs, Microsoft a annoncé la signature avec la SNCB d'un "partenariat" qui devrait permettre aux chemins de fer, "à présent que les restructurations et les assainissements sont terminés, de se focaliser sur l'amélioration du service à la clientèle, a expliqué Marc Descheemaecker, CEO. Nous disposons d'énormément d'informations techniques 'wholesale' qu'il faut à présent transformer et mettre à disposition des usagers. Microsoft et sa plate-forme Windows Live devraient permettre de mieux cibler leurs attentes." En pratique, dans le 3e ou 4e trimestre, un test sur "plusieurs millions de navetteurs abonnés" permettra d'informer en temps réel les usagers sur les annulations de trains, les retards, les changements d'horaire, etc. En pratique, des outils comme Windows Live Hotmail (e-mail), Live Messenger ('chat') et Live Alerts seront exploités, tandis qu'un 'sidebar' sera développé pour Vista afin de fournir de l'information en continu.

Nos partenaires