Microsoft Belux a enfin un nouveau directeur

20/04/07 à 00:00 - Mise à jour à 19/04/07 à 23:59

Source: Datanews

Cela a pris pas mal de temps, mais Microsoft a quand même réussi à trouver un 'general manager' pour sa filiale belgo-luxembourgeoise: Philip Vandervoort.

Philip Vandervoort (45 ans) est actuellement directeur de la succursale de l'entreprise de consultance Roland Berger Strategy Consultants. Il sera actif chez Microsoft à partir du 18 juin en tant que successeur de Bruno Segers qui a quitté l'entreprise en septembre dernier. Joergen Bardenfleth, 'general manager' de la filiale danoise de Microsoft, assumait depuis lors la fonction de directeur ad interim de Microsoft Belux.Vandervoort est ingénieur industriel de formation (auprès du Groep T à Louvain) et a ensuite décroché un MBA à l'UCL, puis a suivi avec succès l'Executive Program de la Graduate School of Business à l'université de Stanford.Avec Vandervoort, Microsoft disposera en tout cas de quelqu'un d'expérimenté tant dans le secteur business que dans le monde IT. Il a débuté sa carrière en 1985 en tant qu'assistant du 'general manager' au siège central européen nouvellement créé à l'époque de Toyota Motor Corporation à Bruxelles. Deux ans plus tard, il gagnait l'entreprise chimique Du Pont de Nemours. En 1995, il fut nommé CIO de l'Union Minière pour en devenir le 'general manager' en 1997. En 2000, il assuma la fonction de CIO chez Interbrew (l'actuelle Inbev). Trois ans plus tard, il fut appelé à la présidence d'Interbrew France, avant de devenir 'business unit president' pour l'Europe centrale. Vandervoort a quitté Interbrew début 2006. Il a alors lancé avec succès Medical Precision, une entreprise de maintenance d'équipement médical, avant de passer chez Roland Berger Strategy Consultants. Data News a été le premier à demander à Phillip Vandervoort une réaction: cliquez [ici]"Nous sommes ravis d'avoir trouvé la personne qu'il fallait pour diriger la filiale BeLux", déclare Pierre Liautaud, vice-président de Microsoft pour l'Europe occidentale, dans un communiqué de presse. "Microsoft avait non seulement besoin d'un businessmanager qui puisse amplifier l'impact de ses produits sur le marché, mais aussi d'un visage reconnaissable et d'un porte-parole pour ses clients, partenaires et des pouvoirs publics. Au vu de ses brillants antécédents, j'ai pleinement confiance que Phillip Vandervoort réussira dans cette mission ambitieuse."

Nos partenaires