Master Plan IT pour L'Education: 28 projets-pilote

21/11/11 à 10:50 - Mise à jour à 10:50

Source: Datanews

L'appel à projets lancé par les ministres francophone et germanophone de l'éducation a remporté un succès certain puisque pas moins de 176 propositions ont été déposées.

Master Plan IT pour L'Education: 28 projets-pilote

L'appel à projets lancé par les ministres francophone et germanophone de l'éducation a remporté un succès certain puisque pas moins de 176 propositions ont été déposées.

Après sélection, ce sont finalement 28 projets, et non 25 comme prévu initialement, qui bénéficieront d'un budget et d'un accompagnement pour tester leur scénario et leur valeur ajoutée pédagogique avant de servir de bonnes pratiques à déployer à l'ensemble des écoles intéressées.

Tous les niveaux d'enseignement (du primaire à la haute école) sont concernés. Nombre de projets reposent sur l'utilisation d'équipements mobiles (tablettes tactiles, iPod...). Autre outil assez recherché: le tableau numérique interactif. Quant aux thèmes pédagogiques qui reviennent le plus, citons notamment les échanges inter-écoles, la création d'espaces de collaboration, l'ouverture au monde, l'aide à la remédiation, la personnalisation de l'apprentissage (rythmes différents, lieux diversifiés...).

Régénérer la pédagogie L'expérience durera au total 18 mois (de janvier 2012 à juin 2013). "Il faut une période de référence suffisamment longue pour tirer tous les enseignements, vérifier comment les élèves s'approprient les usages et pratiques", souligne Marie-Dominique Simonet, Ministre de l'Enseignement obligatoire en Communauté française. Cela ne veut toutefois pas dire qu'aucun scénario ne sera validé plus tôt mais l'objectif est de recueillir suffisamment d'expériences pour lancer une prochaine phase d'équipement ("post-CyberClasse") qui corresponde mieux à la réalité de terrain.

Les autorités promettent par ailleurs d'enclencher dès à présent un programme de remise à jour des formations pour enseignants. "Il faut leur faire prendre conscience des nouvelles directions que prend l'enseignement et des nouvelles méthodes. Les modules de formation aux nouveaux outils et pédagogies seront multipliés", affirme M.-D. Simonet. "Si l'on constate par exemple que la tablette tactile s'avère une bonne idée, des modules seront intégrés au cursus dès 2012-2013."

Accompagnement des projets Tout au long des 18 mois d'expérimentation, les écoles-pilote bénéficieront d'un accompagnement (assistance pédagogique, aide à la gestion de projet, support technique). Une période de 4 heures/semaine sera ainsi dégagée dans les horaires des professeurs concernés de l'enseignement obligatoire afin qu'ils puissent travailler au projet. L'assistance technologique sera fournie par Technofutur TIC qui engagera deux personnes, chargées de travailler sur le terrain, aux côtés des écoles. Un minimum de 3 réunions entre tous les "pilotes" seront organisées. La cellule CRIFA (Centre de recherche sur l'instrumentation, la formation et l'apprentissage) de l'ULg a quant à elle été chargée d'assurer le suivi transversal de l'ensemble des projets. Enfin, le site www.ecolenumerique.be servira de plate-forme d'information et d'échanges entre enseignants.

Une enveloppe de 250.000 euros a été dégagée dans le budget de la Communauté française pour financer l'accompagnement (sans compter l'investissement fait par la Communauté germanophone qui formera ses propres enseignants aux nouvelles pédagogies). L'ULg, pour sa part, investit 50.000 euros. Ces sommes viennent s'ajouter aux 450.000 euros, venant de la Région wallonne, qui couvriront le volet équipement proprement dit.

En savoir plus sur:

Nos partenaires