Linux en passe de connaître le succès en Chine

13/04/06 à 00:00 - Mise à jour à 12/04/06 à 23:59

Source: Datanews

SCO Unix régresse suite à la migration des banques et de l'industrie vers Linux.

Le marché Linux chinois générera plus de 51 millions de dollars annuellement à l'horizon 2010 contre 11,8 millions l'an dernier, prévoient les analystes. Malgré de sérieux affrontements juridiques aux Etats-Unis entre le vendeur de logiciels SCO et de grandes sociétés utilisant Linux, les banques et l'industrie chinoises remplacent rapidement leurs anciennes installations SCO Unix par Linux, selon le cabinet IDC.On ne sait pas encore si la pression accrue exercée par Microsoft sur les principaux fabricants de PC chinois en vue de combiner des versions légales de Windows avec chaque ordinateur vendu au grand public encouragera ou non les ventes des machines Linux plus abordables en Chine. Un arrêté gouvernemental du 30 mars dernier stipule que le système d'exploitation accompagné d'une licence légale doit être installé sur tous les PC fabriqués localement. Le gouvernement ne spécifie cependant pas un logiciel précis.Les entreprises étrangères sont en train d'accroître leur présence sur le marché Linux chinois avec un succès tout particulier sur le segment des serveurs. Un élément qui a contribué à cette croissance, l'an dernier, a été l'approvisionnement du gouvernement pas très ouvert aux vendeurs Linux étrangers, selon le cabinet IDC. Au fur et à mesure que la croissance se poursuivra, IDC s'attend à ce que les commandes gouvernementales diminuent cette année."Le marché Linux chinois s'est caractérisé en 2005 par une concurrence sans précédent, qui se continuera en 2006", explique Nielse Jiang, analyste chez IDC, "résultat direct de cette concurrence féroce: des guerres de prix seront inévitables en 2006. La plupart des adjudications publiques se sont clôturées sur des prix relativement bas en 2005. Cette âpre rivalité des prix continuera de servir de barrière majeure sur le marché Linux chinois."

Nos partenaires