Les travailleurs à domicile refusent tout contrôle de leur département IT

08/11/06 à 00:00 - Mise à jour à 07/11/06 à 23:59

Source: Datanews

Les travailleurs à domicile croient que c'est leur manager, et non pas le décideur IT, qui doit être responsable du contrôle de leurs activités extérieures. Un télétravailleur sur cinq estime même que ce qu'il fait en ligne chez lui ne regarde personne.

Voilà ce qui ressort d'une étude réalisée par le fournisseur de réseaux Cisco à propos du comportement en ligne des télétravailleurs dans dix pays. L'étude a porté aussi sur la perception des travailleurs à domicile quant au rôle de l'IT pour leur sécurité. Il apparaît que dans six pays sur les dix, dont les Etats-Unis, les télétravailleurs pensent qu'il incombe davantage à leur directeur de contrôler leur comportement qu'au département IT de leur entreprise.En France, 38 pour cent des travailleurs à domicile estiment que ce qu'ils font sur leur ordinateur ne regarde personne. Pour un tiers des télétravailleurs français, le département IT a néanmoins le droit de les contrôler. Par contre, 13 pour cent des personnes interrogées pensent que ni le manager, ni le département IT n'ont le droit de contrôler leur utilisation de l'équipement de l'entreprise.Les télétravailleurs s'estiment conscients des risques que leur utilisation du matériel informatique fait courir à la sécurité de l'entreprise. Selon Cisco, ils n'y adaptent cependant pas leur comportement. Un télétravailleur sur cinq partage sans problème son ordinateur avec d'autres personnes étrangères à l'entreprise. 25% ouvrent des courriels inconnus et 11 pour cent s'introduisent sur le réseau sans fil de leurs voisins.

Nos partenaires