Les sites du Soir et de La Libre se plantent après les élections

23/04/12 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Source: Datanews

Les sites d'actualité des journaux Le Soir et La Libre Belgique ont souffert hier d'une croissance de trafic suite aux élections présidentielles françaises. Le site de La Libre a été inaccessible pendant pas moins de 5 heures et 33 minutes, et celui du Soir durant 1 heure et 59 minutes. InternetVista, un spécialiste belge en matière de contrôle et de test de sites web et de services internet, a suivi, hier, les 25 principaux sites d'informations belges francophones et français. Il s'agit notamment des sites de La Dernière Heure, L'Echo, la RTBF, Le Monde, Le Parisien, Libération, France Info et bien d'autres. Les jours des élections, les sites belges sont traditionnellement submergés par nos voisins français, qui veulent connaître en avant-première les résultats, avant même que les médias français les publient à 20 heures.

Les sites du Soir et de La Libre se plantent après les élections

Les sites d'actualité des journaux Le Soir et La Libre Belgique ont souffert hier d'une croissance de trafic suite aux élections présidentielles françaises. Le site de La Libre a été inaccessible pendant pas moins de 5 heures et 33 minutes, et celui du Soir durant 1 heure et 59 minutes. InternetVista, un spécialiste belge en matière de contrôle et de test de sites web et de services internet, a suivi, hier, les 25 principaux sites d'informations belges francophones et français. Il s'agit notamment des sites de La Dernière Heure, L'Echo, la RTBF, Le Monde, Le Parisien, Libération, France Info et bien d'autres. Les jours des élections, les sites belges sont traditionnellement submergés par nos voisins français, qui veulent connaître en avant-première les résultats, avant même que les médias français les publient à 20 heures.

Avec une durée de fonctionnement de 76,85 pour cent seulement, le site web de La Libre Belgique a obtenu un score assez piètre hier. Il n'a clairement pas résisté à la déferlante des personnes désireuses de suivre de près l'actualité des élections présidentielles. En tout, le site a en effet été inaccessible hier pendant 5 heures et 33 minutes.

Avec une durée de fonctionnement de 91,73 pour cent, le site du Soir a également connu des problèmes. Il a en fait été inaccessible durant 1 heure et 59 minutes sur 24 heures. Le site de la RTBF occupe la troisième place des plus mal lotis avec une durée de fonctionnement de 98,47 pour cent correspondant à une inaccessibilité de 22 minutes.

De son côté, RTL (rtlinfo.be) a connu des ratés pendant 21 minutes en enregistrant une durée de fonctionnement de 98,54 pour cent. Quant au site de La Dernière Heure, il a été inaccessible durant 16 minutes avec une durée de fonctionnement de 98,88 pour cent.

Ecarts Pour vous donner une idée des écarts entre la France et la Belgique: les médias d'informations français qui ont été suivis par InternetVista ont, à l'exception du Monde, tous affiché une durée de fonctionnement de 100 pour cent. Et même le site du journal français réputé qu'est Le Monde a, avec une durée de fonctionnement de 99,58 pour cent (inaccessible pendant 6 minutes), fait sensiblement mieux que ses équivalents belges francophones.

Par ailleurs, les sites de La Libre et du Soir ont obtenu de mauvais scores aussi au niveau du temps de réponse. A La Libre, le temps de réponse a atteint 1 minute et 23 secondes en périodes de pic. Au Soir, c'était 26 secondes. Lorsqu'on sait que quasiment 60 pour cent des internautes décrochent et vont voir ailleurs après quatre secondes d'attente, ce genre de résultat ne peut en aucun cas être qualifié de positif.

Avec un temps de réponse maximal de 44,37 secondes, La Dernière Heure (dh.be) a aussi souvent connu des difficultés, alors que la RTBF ne fait guère mieux avec ses 29 secondes. Il en va de même pour rtl.info et ses 26,8 secondes.

Par comparaison: le temps de réponse maximal chez un journal français comme Libération était de 11 secondes, voire de 3,1 secondes pour Le Figaro.

Nos partenaires