Les services de renseignements néerlandais ont fourni au FBI des informations cruciales sur l'ingérence russe

26/01/18 à 12:36 - Mise à jour à 12:35

Les services de renseignements néerlandais AIVD et MIVD ont joué un rôle important dans l'enquête effectuée par le FBI à propos d'une ingérence russe dans les élections présidentielles américaines.

Les services de renseignements néerlandais ont fourni au FBI des informations cruciales sur l'ingérence russe

© Reuters

Ces services auraient en effet intercepté des informations cruciales sur le groupe de pirates russe 'Cozy Bear' et les auraient transmises aux Américains. Voilà ce qui ressort d'une étude réalisée par Nieuwsuur et le Volkskrant.

Les services néerlandais auraient eu accès au groupe de pirates russe Cozy Bear durant douze à trente mois. Selon des services de renseignements occidentaux, ce groupe serait à la solde des autorités russes. L'AIVD et le MIVD auraient notamment découvert des preuves que les Russes se sont bien introduits à la Maison Blanche, au ministère américain des affaires extérieures et au sein du DNC, le comité national démocrate.

Joint Sigint Cyber Unit

Les informations auraient été collectées par la Joint Sigint Cyber Unit (JSCU), une unité de pirates commune à l'AIVD et au MIVD créée durant l'été de 2014. Cette unité est spécialisée dans la collecte de renseignements par des cyber-opérations. Au cours du premier été suivant sa fondation, l'unité aurait trouvé une preuve qu'un groupe de pirates russe était actif au départ d'un complexe universitaire aux environs de la Place Rouge de Moscou.

La JSCU aurait eu accès non seulement aux systèmes informatiques de ces pirates, mais aussi à une caméra de surveillance sur le trajet menant au complexe universitaire. Elle a ainsi pu voir précisément qui entrait et sortait de ce complexe. Il s'agirait d'un groupe d'une dizaine de personnes.

Les informations que l'AIVD et le MIVD ont fournies aux Américains, seraient à la base même de l'enquête actuelle menée par le FBI quant à une ingérence russe dans les élections présidentielles américaines. Cette enquête est dirigée par le procureur spécial Robert Mueller.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

Nos partenaires