Les premières puces à 45 nm d'Intel

29/01/07 à 00:00 - Mise à jour à 28/01/07 à 23:59

Source: Datanews

Le géant des puces Intel en a terminé avec ses premiers processeurs à 45 nanomètres. C'est sous l'appellation 'Penryn' qu'ils ont été présentés ce week-end à la presse mondiale. IBM, AMD, Toshiba et Sony déclarent à présent aussi avoir trouvé une façon de produire ces puces minuscules.

Intel lancerait sur le marché ses premiers processeurs à 45 nm durant le second semestre de cette année. Ces puces seront surtout plus économes en énergie, mais aussi plus rapides et meilleur marché. Avant, les fabricants de processeurs estimaient qu'ils ne pourraient descendre sous la barre des 65 nm avec les techniques existantes. Les nouvelles puces se composeraient de ce qu'on appelle un alliage d'hafnium 'high-k' et d'une porte ('gate') métallique. Il s'agit du plus grand perfectionnement en matière de technique à transistors depuis le concept du polysilicium des années 60.Peu après la présentation par Intel de ses premiers processeurs, IBM a également annoncé avoir inventé une nouvelle technique pour fabriquer des puces à 45 nm et ce, en collaboration avec AMD, Toshiba et Sony. Jusqu'ici, Intel était la seule entreprise à pouvoir fabriquer des puces à 45 nm avec 'high k' et porte métallique. Les premières puces à 45 nm de la concurrence devraient être lancées sur le marché en 2008.

Nos partenaires