Les Pays-Bas lancent une mise en garde d'espionnage lors de missions commerciales en Chine, en Russie, en Iran, voire en Turquie

09/04/18 à 13:20 - Mise à jour à 13:20

Les Pays-Bas mettent en garde leurs citoyens qui se rendent en Chine, en Russie, en Iran et, probablement aussi en Turquie, pourtant un allié au sein de l'OTAN. Ces voyageurs ont tout intérêt à emporter uniquement des ordinateurs portables, tablettes et smartphones 'vides', donc sans données sensibles.

Les Pays-Bas lancent une mise en garde d'espionnage lors de missions commerciales en Chine, en Russie, en Iran, voire en Turquie

© Reuters

Selon l'avertissement, des agresseurs pourraient en effet dérober à distance les données des appareils, voire en prendre carrément le contrôle. Voilà ce qui ressort d'une instruction de sécurité que le ministère néerlandais des affaires étrangères a donnée la semaine dernière à 165 entreprises et institutions de la connaissance néerlandaises qui partent en mission commerciale en Chine cette semaine, selon le journal de Volkskrant.

"Les autorités chinoises voudront tout savoir sur vous, votre entreprise ou organisation. Vous pouvez donc être certain que tous les ordinateurs et téléphones qui entrent en Chine, sont passés en permanence au crible en vue d'obtenir ces informations", écrit le ministère néerlandais des affaires étrangères dans son instruction de sécurité.

Nouveau téléphone

Les fonctionnaires, qui accompagnent cette mission commerciale, ont reçu pour des raisons de sécurité un nouveau téléphone spécialement sécurisé. Les applis et documents non nécessaires ont été supprimés de ces appareils, alors que les informations importantes emportées dans les bagages sont exclusivement imprimées.

Il est en outre recommandé aux entrepreneurs qui participent à la mission commerciale, de n'emmener que des renseignements absolument nécessaires sur leur ordinateur et d'en supprimer toute autre donnée. Les appareils doivent être également entièrement actualisés, être dotés d'un mot de passe et être équipés d'un disque dur crypté. De plus, le ministère prévient que les appareils qui sont laissés dans des chambres d'hôtel, peuvent être passés au crible et ce, même s'ils sont déposés dans un coffre.

Plus strictes

Le service d'information et de diffusion du gouvernement néerlandais ne souhaite pas faire de communiqué officiel quant aux instructions de sécurité à destination des fonctionnaires. Certains de ceux-ci signalent cependant de manière anonyme au Volkskrant que les instructions en question ont été rendues plus strictes que par le passé. C'est ainsi que les fonctionnaires, qui s'étaient rendus il y a trois ans en Chine ou en Russie, n'avaient pas reçu de nouveaux téléphones.

En collaboration avec Dutch IT-Channel

En savoir plus sur:

Nos partenaires