Les Chinois accèdent eux aussi au réseau de Belgacom

15/10/07 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Le fournisseur chinois d'équipement télécom Huawei va également fournir de l'appareillage de réseau à Belgacom. Après Mobistar et Base, l'entreprise chinoise vient donc de pêcher un nouveau gros poisson belge.

Le fournisseur chinois d'équipement télécom Huawei va également fournir de l'appareillage de réseau à Belgacom. Après Mobistar et Base, l'entreprise chinoise vient donc de pêcher un nouveau gros poisson belge.

Tout comme dans d'autres pays, Huawei fait aussi fureur sur le marché belge. Après avoir décroché des contrats de réseaux avec Base et Mobistar, ainsi qu'un accord portant sur des cartes de données pour ordinateurs portables chez Proximus, voici en effet que l'entreprise fournira de l'équipement DWDM à Belgacom, annonce le journal De Tijd. L'accord vient d'être annoncé, mais remonte en fait au mois de février déjà.

La technologie DWDM sert à amplifier la capacité d'une connexion par fibre optique. Belgacom utilisera ces produits dans le cadre de son plan Neon ('new optical network'). Neon est une composante de Broadway, un projet qui prévoit une modernisation à grande échelle du réseau de Belgacom par le déploiement de connexions par fibre optique ultra-performantes jusqu'au niveau des cabines publiques. La semaine dernière et dans le même contexte, l'entreprise a annoncé vouloir lancer [VDSL2]. D'ici la fin de l'année, Neon devrait déjà compter 350 installations DWDM dans 250 centraux téléphoniques Belgacom. La valeur du contrat n'a pas été dévoilée.

Nos partenaires