Les anciens ordinateurs à voter réutilisés en 2009

28/04/08 à 11:50 - Mise à jour à 11:49

Source: Datanews

Le conseil des ministres vient de décider d'utiliser quand même les anciens systèmes à voter électroniques Digivote et Jites lors des élections européennes et régionales de juin 2009. Comme le temps presse, le gouvernement Leterme n'a pas attendu un débat parlementaire sur le sujet.

Le conseil des ministres vient de décider d'utiliser quand même les anciens systèmes à voter électroniques Digivote et Jites lors des élections européennes et régionales de juin 2009. Comme le temps presse, le gouvernement Leterme n'a pas attendu un débat parlementaire sur le sujet.

En janvier, la Direction des Elections avait publié les résultats d'une étude commanditée auprès de 7 universités à propos de l'avenir du vote électronique. L'étude recommandait une sorte de système à voter 'hybride' prévoyant le contrôle du vote sur ordinateur par un bulletin de vote imprimé. Ce dernier devait ensuite pouvoir être lu électroniquement via un code (à barres).

Normalement, l'équipe Leterme devait attendre un débat parlementaire sur ce sujet, avant de se prononcer. Comme ce débat n'a pas encore eu lieu et comme le temps presse pour le pouvoir organisateur (la Direction des Elections), le conseil des ministres a décidé, juste avant le week-end, d'utiliser le système existant l'année prochaine encore.

Les contrats de maintenance des deux systèmes à voter se terminent le 31 décembre 2008. Le ministre des affaires étrangères, Patrick Dewael, signera donc de nouveaux contrats avec les sociétés Steria et Stesud. La condition est que le contrôle sur le matériel à voter offre satisfaction et que le parlement ne décide pas entre-temps de ne plus utiliser les systèmes à voter.

Lors des dernières élections, 44 pour cent des électeurs avaient pu voter par voie électronique (100 pour cent à Bruxelles, 22 pour cent en Wallonie et 49 pour cent en Flandre).

Source: Belga

Nos partenaires