Le volet ICT de Galileo confié à ThalesAleniaSpace

08/01/10 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Ce n'est pas Logica, mais l'entreprise italienne de services ICT ThalesAleniaSpace qui a emporté l'adjudication publique relative au volet ICT du programme européen de satellites Galileo.

Ce n'est pas Logica, mais l'entreprise italienne de services ICT ThalesAleniaSpace qui a emporté l'adjudication publique relative au volet ICT du programme européen de satellites Galileo.

Il s'agit d'un contrat de 85 millions d'euros. Il couvre les 'system support services', à savoir les services en vue d'intégrer et de maintenir opérationnel le système IT de Galileo, lequel doit devenir le système de navigation européen et le pendant du GPS américain. Une première commande dans le cadre du contrat-cadre court jusqu'en 2014.

Logica et ThalesAleniaSpace restaient les deux derniers candidats en course pour ce segment. L'adjudication elle-même a subi un retard d'une année en raison de modifications dans les exigences. La valeur de la commande était au départ estimée à 120 millions d'euros.

A nos collègues de Computable, Cock Overbeek, directeur du programme Galileo chez Logica, a déclaré attendre les explications de la Commission européenne quant au choix de ThalesAleniaSpace. Il est possible que Logica fasse alors appel de cette décision. Selon lui, ThalesAleniaSpace proposait une solution plus coûteuse. Il n'a pas souhaité dire combien l'adjudication avait coûté à l'entreprise.

En tout, 3 des 6 premiers contrats ont à présent été attribués. Outre ThalesAleniaSpace, l'allemande OHB System AG a décroché une première commande de 14 satellites pour un montant de 566 millions d'euros. EADS-Astrium GmbH est cependant encore dans la course pour d'autres satellites. Arianespace a elle empoché le contrat couvrant les services de lancement de 5 fusées Sojouz emmenant chacune 2 satellites, pour une valeur de 397 millions d'euros. Le premier lancement est prévu pour 2012.

Nos partenaires