Le violoniste pas du tout décontenancé par la sonnerie d'un GSM Nokia

26/01/12 à 12:02 - Mise à jour à 12:02

Source: Datanews

Il arrive toujours plus souvent que durant un concert de musique classique, la sonnerie d'un GSM se fasse subitement entendre. Un jeune violoniste a réagi de bien belle manière à ce problème lors d'une exécution en solo.

Le violoniste pas du tout décontenancé par la sonnerie d'un GSM Nokia

Il arrive toujours plus souvent que durant un concert de musique classique, la sonnerie d'un GSM se fasse subitement entendre. Un jeune violoniste a réagi de bien belle manière à ce problème lors d'une exécution en solo.

Plus tôt ce mois-ci, le chef d'orchestre du New York Philharmonic Orchestra arrêta l'exécution de la Neuvième Symphonie de Gustav Mahler. Durant la partie finale de l'oeuvre, la sonnerie caractéristique d'un iPhone d'Apple retentit en effet soudainement dans la salle. La sonnerie était si intense et si longue que le maestro n'eut d'autre alternative que d'interrompre le concert et de demander à la personne concernée d'éteindre son GSM.

Il en est allé autrement durant le concert d'un jeune violoniste. Lorsque pendant qu'il jouait, la sonnerie d'un GSM Nokia se fit entendre, il ne se laissa pas décontenancer par le bruit gênant. Il replaça quasiment immédiatement son archet sur les cordes de son instrument, interpréta sans problème la petite mélodie et termina même en improvisant sur l'air en question.

Le fait qu'il ait ainsi si rapidement improvisé sur la sonnerie musicale, n'est pas si étonnant qu'il n'y paraît. Même si le fabricant finlandais de GSM revendique la mélodie comme sa marque sonore, la sonnerie Nokia se compose en fait de quelques mesures du morceau Gran Vals du compositeur du dix-neuvième siècle Francisco Tárrega. Il n'est donc pas illogique qu'un musicien professionnel soit au courant.


En savoir plus sur:

Nos partenaires