Le SPF Mobilité fait avancer l'e-permis de conduire

20/06/11 à 12:31 - Mise à jour à 12:31

Source: Datanews

Au terme d'un an de tests, le permis de conduire électronique entre dans une phase d'accélération.

Le SPF Mobilité fait avancer l'e-permis de conduire

Au terme d'un an de tests, le permis de conduire électronique entre dans une phase d'accélération.

Voilà ce qu'annonce le secrétaire d'Etat à la mobilité démissionnaire, Etienne Schouppe, au journal De Standaard. Il semble qu'il règne une satisfaction générale à propos de ce nouveau type de permis de conduire de la taille d'une carte de banque. "Les gens jugent ce genre de carte nettement plus pratique que le permis papier actuel, qui est plus malaisé à ranger dans un portefeuille. En outre, les administrations communales participantes sont enchantées. Elles doivent en effet chaque fois conserver un exemplaire papier de l'ancien permis de conduire. La police est elle aussi ravie, parce qu'elle peut plus facilement contrôler les permis de conduire sous leur nouvelle forme, sans compter que la fraude s'avère plus ardue."

C'est en janvier prochain que démarrera le déploiement du nouveau permis par province. Le Luxembourg et la Flandre Occidentale seront les premières à le faire. Le Limbourg suivra, puis toutes les autres provinces. Pour la fin 2012 déjà, 500.000 nouveaux permis de conduire devraient être délivrés.

L'Europe contraint la Belgique à introduire ces nouveaux permis de conduire, en vue d'une plus grande uniformité. Les renseignements sur le conducteur ne figureront du reste pas sur la carte, mais bien dans une banque de données centrale de la police et de la justice. Cette banque de données contiendra par exemple aussi un aperçu des infractions commises dans le passé par le conducteur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires