Le réseau social chinois Tencent rattrape Facebook

21/11/17 à 13:49 - Mise à jour à 13:49

Source: Datanews

Tencent est la première entreprise asiatique à atteindre une valeur supérieure à 500 milliards de dollars. La valeur marchande de la firme chinoise, surtout connue pour son réseau social et ses jeux, est à présent quasiment aussi élevée que celle de Facebook.

Le réseau social chinois Tencent rattrape Facebook

© Reuters

La chinoise Tencent vaut à la Bourse à partir d'hier lundi 511 milliards de dollars (435,5 milliards d'euros). Elle est ainsi la première entreprise asiatique à franchir le cap des 500 milliards de dollars et à faire partir d'un club select où l'on retrouve principalement des géants technologiques américains tels Apple et Amazon. Elle rattrape aussi quasiment son grand rival Facebook, dont la valeur est de 522 milliards de dollars.

L'entreprise, qui existe depuis dix-neuf ans déjà, est dès lors aussi la firme chinoise la plus opulente, devant sa grande concurrente Alibaba. Cette appréciation est sortie une semaine après que Tencent ait annoncé ses chiffres pour le troisième trimestre. Durant ces trois mois, elle a engrangé un bénéfice de 2,7 milliards de dollars.

Qui est Tencent?

Tencent est moins connue en Occident, mais c'est l'entreprise qui est à l'initiative du principal réseau social chinois WeChat. Elle s'étend de manière accélérée dans le sud-est asiatique, qui n'est pas par hasard l'un des plus importants marchés en croissance du moment. Ce WeChat, l'un des programmes de clavardage (chat) les plus populaires en Asie, possède 980 millions d'utilisateurs mensuels et est passé ces dernières années du stade de simple programme de chat à celui d'une plate-forme complète intégrant entre autres une solution de paiements électroniques: WeChat Pay.

Tout comme son concurrent Facebook, Tencent déploie un maximum d'efforts pour s'étendre vers d'autres technologies. L'entreprise dispose par exemple d'une variante à Spotify: Tencent Music, et d'un diffuseur de vidéos: Tencent Videos.

L'une des principales sources de revenus de l'entreprise, ce sont cependant ses jeux (mobiles), qu'elle produit elle-même, mais qui sont surtout connus en Asie. Pour les faire mieux connaître en Europe et aux Etats-Unis, Tencent a racheté l'année dernière l'entreprise scandinave Supercell, à l'initiative des populaires Clash of Clans et Hay Day. Riot Games, l'entreprise ayant produit le jeu League of Legends, est depuis 2015 elle aussi propriété de Tencent.

Dans le portefeuille de Tencent, on trouve encore des participations dans Tesla, dans Snap (l'entreprise à l'initiative de Snapchat), dans la startup indienne Flipkart, dans le portail de santé Practo et dans le concurrent asiatique d'Uber, Ola. L'entreprise prend également part à diverses technologies de type science-fiction, comme des voitures volantes, des drones et l'exploitation d'astéroïdes.

Et maintenant?

Tencent semble donc bien partie pour étendre ses activités au niveau mondial et devenir par exemple un sérieux rival pour Facebook et sa filiale WhatsApp. Reste à savoir si les Occidentaux l'apprécieront. Elle a en effet déjà fait l'objet de critiques, qui sont peut-être typiques pour une firme chinoise. C'est ainsi que WeChat a été l'une des principales plates-formes à avoir été censurées à l'approche du Congrès national du parti communiste en Chine, il y a quelques semaines encore.

En savoir plus sur:

Nos partenaires