Le projet Fedcom démarre enfin

17/12/08 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

Les marchés et extensions nécessaires ayant été attribués, l'ambitieux projet ERP du gouvernement fédéral, Fedcom, peut enfin démarrer.

Les marchés et extensions nécessaires ayant été attribués, l'ambitieux projet ERP du gouvernement fédéral, Fedcom, peut enfin démarrer.

'Enfin', car c'est vers la même période l'année passée que Fedcom a été cité dans le 164e rapport de la Cour des Comptes. La Cour des Comptes déplorait la lenteur de l'administration dans ce grand projet comptable.

C'est en 2003 que l'on a commencé à discuter du quoi et du comment de Fedcom, l'objectif étant d'attribuer le marché en 2006. Il a finalement fallu attendre avril 2007 pour voir IBM - associé à CSC et Oasis - remporter un marché d'une valeur de 16,4 millions EUR. Auquel il faut rajouter 2,7 millions EUR pour l'achat de matériel. IBM devait mettre SAP en oeuvre, mais vu le retard pris dans l'attribution du marché et les difficultés liées à la formation d'un gouvernement à l'automne 2007, les premiers travaux n'ont pu commencer qu'en octobre 2008.

Et ce n'est pas tout: en juillet 2008, le Premier ministre Yves Leterme et le secrétaire d'Etat au Budget Melchior Wathelet proposaient d'étendre Fedcom pour avoir "une comptabilité générale complète avec comptabilité budgétaire intégrée plutôt qu'une simple comptabilité budgétaire transactionnelle." Il a dès lors fallu reprendre les négociations avec IBM. Pour Peter Poulussen, porte-parole de M. Leterme, "un choix justifié" vu "la plus-value considérable du projet." Quant aux coûts supplémentaires - 900.000 EUR quand même - ils ne semblaient guère insurmontables "puisque SAP repose malgré tout sur le principe d'une comptabilité générale." Ces coûts concernaient essentiellement le surcroît de travail pour la préparation et le paramétrage, précise Poulussen.

Début décembre, le coup d'envoi de Fedcom a été donné, avec le chargement de tout l'historique dans le nouveau système. Une bonne partie de l'année 2009 sera consacrée au déploiement et au test d'une version pilote de Fedcom au sein de quatre SPF horizontaux (organisations assez petites) et du SPF Santé publique (un SPF de taille moyenne). Fin 2009 l'on s'attachera à la préparation du déploiement définitif dans ces SPF afin que l'application entre en production le 1er janvier 2010. La deuxième phase du déploiement est prévue en 2010 dans deux grands SPF - Justice et Finances - avec le 1er janvier 2011 comme date de mise en production. Les derniers SPF et SPP devraient commencer à utiliser Fedcom en 2012. "L'introduction de Fedcom ne se limite pas aux SPF et SPP, explique Poulussen. Les services publics sous gestion autonome seront eux aussi intégrés au processus, afin que le gouvernement fédéral dispose d'une vue complète du budget et de la comptabilité."

Nos partenaires