Le porno représente 7,5 pour cent du trafic vidéo mobile

05/09/14 à 17:16 - Mise à jour à 17:16

Source: Datanews

Sur l'ensemble du trafic des données mobiles en Europe, la vidéo en prend 52 pour cent à son compte, dont une partie substantielle se compose d'images pour personnes averties.

Le porno représente 7,5 pour cent du trafic vidéo mobile

© Thinkstock

Sur l'ensemble du trafic des données mobiles en Europe, la vidéo en prend 52 pour cent à son compte, dont une partie substantielle se compose d'images pour personnes averties.

Ces informations émanent de l'étude Citrix Mobile Analytics qui se base sur le trafic de données que Citrix ByteMobile a pu analyser. Il s'agit là de l'outil d'optimalisation réseautique que l'entreprise propose aux opérateurs mobiles.

Selon l'étude en question, YouTube/Google Video reste en Europe la plate-forme la plus populaire pour la vidéo et représente quasiment 60 pour cent de l'ensemble de la vidéo mobile. A la deuxième place, l'on trouve Akamai (13,30 pour cent), suivie par Facebook (8,16 pour cent). Le contenu 'Adult' constitue 7,57 pour cent du trafic, mais Citrix ne cite pas nommément les sites concernés.

Intéressant: YouTube est aussi la source vidéo dominante dans d'autres régions, mais en Amérique du Nord, c'est Instagram (4,92 pour cent) qui se classe deuxième, suivie par Vine (4,80 pour cent). Dans la zone Asie Pacifique, c'est par contre Daily Motion qui occupe le deuxième rang avec 8,20 pour cent. Ici, les vidéos pour adultes représentent 1,60 pour cent, contre 4,25 pour cent au Moyen-Orient.

Autre constation intéressante, c'est que la vidéo (de tous genres) devient une fois et demie plus populaire au fur et à mesure que la connexion s'améliore. Citrix constate que les gens génèrent cinq fois plus de volume de données via la 4G que via la 3G, ce qui n'est pas illogique vu que le surplus de largeur de bande autorise une meilleure qualité d'image (HD) et consomme ainsi plus de mégaoctets pour une même vidéo.

Autres observations de l'étude: quarante pour cent des surfeurs mobiles utilisent les médias sociaux, ce qui représente dix pour cent du trafic mobile total. 97 pour cent de ce trafic se compose d'images et de vidéo.

En savoir plus sur:

Nos partenaires