Le Parlement européen s'ouvre aux communications unifiées

13/11/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Le Parlement européen teste pour l'instant la solution Microsoft Office Communications.

Le Parlement européen teste pour l'instant la solution Microsoft Office Communications.

Du coup, le déploiement de la téléphonie IP Cisco prend du retard. Damovo en tire profit puisque son contrat de maintenance vient d'être prolongé pour une période de 3 ans. Damovo avait été durant 10 ans le fournisseur attitré avec la solution de téléphonie MD110 d'Ericsson.

Au printemps 2007, on apprenait que Dimension Data avait décroché auprès du Parlement européen un contrat cadre sur 5 ans d'une valeur totale de 25 millions EUR. La commande comprenait notamment de l'infrastructure de téléphonie IP et de réseau Cisco sur 3 sites, à savoir Bruxelles, Luxembourg et Strasbourg. Le Parlement européen emploie au total quelque 8.000 fonctionnaires. Près de deux tiers d'entre eux disposent déjà de postes Cisco.

Pour les parlementaires toutefois, une solution unified communications a été retenue, notamment à l'initative du nouveau directeur IT danois, Steen Eilertsen. Microsoft Office Communications (MOC) fait désormais l'objet de tests poussés. Mais personne ne sait combien de temps dureront ces tests, sachant que le processus décisionnel du Parlement est complexe. Pour preuve, Cisco Catalyst a été testé durant 4 mois. Comme le Parlement fonctionne dans un environnement Microsoft, il serait logique que la solution MOC soit intégrée. Cisco dispose de sa propre solution UC, mais a néanmoins conclu un accord avec Microsoft au niveau du Parlement européen.

Nos partenaires