Le marché des puces de mémoire s'effondre

04/12/08 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Même si le chiffre d'affaires issu des microprocesseurs a crû de 5,7 pour cent en 2008, on observe une forte chute du chiffre d'affaires provenant des puces de mémoire.

Même si le chiffre d'affaires issu des microprocesseurs a crû de 5,7 pour cent en 2008, on observe une forte chute du chiffre d'affaires provenant des puces de mémoire.

En 2008, le chiffre d'affaires dans le domaine des puces de mémoire a fortement régressé, alors que le marché a été favorable pour les microprocesseurs, puisqu'on y a enregistré une hausse moyenne de 5,7 pour cent du chiffre d'affaires. Malgré cela, le chiffre d'affaires total des 29 principaux fabricants de puces mondiaux a reculé en moyenne de 2 pour cent en 2008. Voilà ce qu'annonce iSuppli, un cabinet d'études de marché, spécialisé dans l'industrie électronique.

Selon Dale Ford, son 'senior vice president', les perspectives pour 2009 sont sombres: "Les commandes de puces sont quasiment à l'arrêt, ce qui entraîne une profonde angoisse et une grande incertitude dans l'ensemble de l'industrie des puces."

Le chiffre d'affaires tiré des puces DRAM a reculé en moyenne de 19,8 pour cent en 2008. Pour la mémoire flash NOR, la chute a été de 16,2 pour cent. Pour la mémoire flash NAND, elle a été de 13,1 pour cent, alors qu'on a enregistré une régression moyenne de 16,1 pour cent pour la mémoire SRAM.

Au nombre des fabricants de puces de mémoire ayant subi les plus importantes pertes de chiffre d'affaires, on trouve le producteur sud-coréen Hynix Semiconductor (29,1% de perte), l'américain Micron Technology (9,2%) et le sud-coréen Samsung (9,1%).

En collaboration avec Computable

Nos partenaires