Le marché de l'ERP à la peine

09/04/09 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

En 2009, 21% des entreprises d'Europe occidentale envisagent de dépenser moins en applications ERP.

En 2009, 21% des entreprises d'Europe occidentale envisagent de dépenser moins en applications ERP.

C'est ce qu'indique le cabinet IDC qui a interrogé 515 décideurs ICT. Ce sont surtout les grandes entreprises (+ de 2.500 collaborateurs) qui réduiront leurs investissements. "Les éditeurs ERP qui enregistreront une croissance en 2009 verront leur part de marché augmenter", explique Bo Lykkegaard, directeur de recherche chez IDC, dans son rapport.

Cela étant, d'autres segments du marché des logiciels continueront à progresser, et notamment la sécurité, le stockage, les bases de données et les logiciels système. A noter par ailleurs que les applications CRM semblent à nouveau prisées. "Beaucoup d'entreprises investissent désormais davantage dans l'automatisation des forces de vente, l'e-commerce, le marketing internet, la gestion de la fidélité et le self-service des clients, afin de réduire le coût des transactions commerciales", poursuit Lykkegaard.

Réduction des coûts, telle est en effet la priorité IT de 2009 pour 23% des répondants à l'enquête IDC. "Les entreprises fonctionnent en mode survie. Leur vendre devient très difficile." Il n'empêche qu'au-delà de la réduction, 77% citent d'autres priorités, comme la sécurité, la consolidation des infrastructures et le support de nouvelles demandes du métier. "Une grande partie des entreprises procèdent à des investissements proactifs afin d'automatiser leurs processus et d'augmenter leur efficacité. C'est là que se trouvent les opportunités pour les fournisseurs."

Nos partenaires