Le gouvernement entend verrouiller les sites pédophiles

12/01/09 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Vincent Van Quickenborne, ministre de l'entreprise et de la simplification, envisage de faire bloquer les sites à caractère pédophile.

Vincent Van Quickenborne, ministre de l'entreprise et de la simplification, envisage de faire bloquer les sites à caractère pédophile.

Voilà ce qu'on peut lire dans le journal De Morgen. La Federal Computer Crime Unit (FCCU) de la police fédérale détecte chaque année 800 à 1.000 sites web étrangers à caractère pédophile, selon des documents de travail de la FCCU. Il n'est pas facile de lutter contre ce genre de sites.

En Norvège, on a développé un système relativement économique incluant un logiciel de blocage et contraignant les fournisseurs de services internet à adapter leurs serveurs DNS (domain name service) chaque fois qu'on constate que du contenu illégal est proposé au départ d'un nom de domaine déterminé.

Chez nous, des fournisseurs internet comme Telenet, Scarlet et Ispa sont demandeurs d'un tel système. "Le désir du politique est de rendre ce genre de système opérationnel à court terme", déclare un collaborateur du cabinet du ministre Van Quickenborne, également en charge des télécommunications. "Toutes les parties concernées sont unanimes. Le ministre souhaite procéder de manière pragmatique et conclure à brève échéance un accord protocolaire, afin que les fournisseurs internet puissent faire bloquer certains sites de manière spontanée, dans l'attente d'un cadre législatif à élaborer ultérieurement. L'initiative est préparée par un groupe de travail sous la direction de Luc Beirens, chef de la FCCU. Ce type d'accord protocolaire devrait être possible d'ici quelques mois."

Source: Belga

Nos partenaires