Le fondateur de BlackBerry quitte l'entreprise

29/03/13 à 08:15 - Mise à jour à 08:15

Source: Datanews

Mike Lazaridis, co-fondateur et, pendant 20 ans, directeur de RIM, quitte le conseil d'administration de l'entreprise. RIM même annonce en même temps un bénéfice inattendu.

Le fondateur de BlackBerry quitte l'entreprise

La semaine dernière, Lazaridis déclarait avoir créé une nouvelle entreprise baptisée Quantum Valley Investments. Voilà qui explique pourquoi il ne siègera plus au sein du conseil d'entreprise de RIM à partir du 1er mai.

Le directeur est fondateur et co-président de Research In Motion (RIM), aujourd'hui mieux connue sous l'appellation BlackBerry. Conjointement avec Jim Balsillie, il fut pendant plus de vingt années CEO de l'entreprise et a amené le BlackBerry dans le top des smartphones professionnels.

Début 2012, le duo avait transmis le témoin à Thorsten Heins, l'ex-COO. Lazaridis siégeait cependant toujours au sein du conseil d'administration.

Bénéfice inattendu

En même temps que le départ de Lazaridis, RIM annonce une bonne nouvelle: l'entreprise a en effet enregistré un bénéfice de 94 millions de dollars au cours des trois derniers mois, ce qui est nettement mieux que ce qui était généralement attendu.

Les analystes prévoyaient en effet une perte et même s'il ne s'agit pas d'un méga-bénéfice, il n'empêche que le fabricant de téléphones retrouve des couleurs. Son chiffre d'affaires au quatrième trimestre fiscal de 2013, qui se clôture à présent, a toutefois régressé de 34 pour cent par rapport à la même période de 2012 pour s'inscrire à 2,7 milliards de dollars.

Les rentrées de l'entreprise proviennent du hardware à raison de 61 pour cent, des services à raison de 36 pour cent et du software à raison de 3 pour cent. Au cours du dernier trimestre, l'entreprise a vendu six millions de Blackberry et 370.000 PlayBooks.

En route vers la rentabilité?

Pour le premier trimestre de l'année fiscale 2014 qui débute maintenant, le fabricant de téléphones espère atteindre le seuil de rentabilité et ce, grâce à une base de coûts plus faible, à une chaîne d'approvisionnement plus efficiente et à de meilleures marges sur le matériel vendu.

L'entreprise insiste sur le fait qu'elle a subi ces dernières années des changements, qui l'ont amenée au résultat d'aujourd'hui. Pour les douze prochains mois, elle envisage d'investir davantage dans le marketing, surtout en faveur du nouveau système d'exploitation BB10. Cela vient en sus de l'intention préalable d'augmenter ce budget de 50 pour cent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires