Le fabricant de smartphones Tinno absorbe sa filiale française Wiko

09/02/18 à 11:49 - Mise à jour à 11:49

Source: Datanews

Le producteur de smartphones français Wiko et la firme chinoise Tinno moins connue chez nous annoncent une fusion et ce, même si c'était déjà le cas dans la pratique.

Le fabricant de smartphones Tinno absorbe sa filiale française Wiko

Le Wiko Wim © Wiko

Chez nous, Wiko est surtout connue en tant fabricant français de smartphones dans le segment inférieur du marché. L'entreprise annonce une fusion avec la chinoise Tinno, avec laquelle elle collabore depuis sept ans déjà.

Wiko existe depuis 2011 et a été fondée à Marseille, mais collabore depuis ses débuts avec Tinno. A tel point du reste que le fabricant chinois y possède une majorité absolue (Telecompaper parle même de 95 pour cent). Il en résulte que Wiko est dans la pratique surtout l'enseigne européenne de la firme chinoise.

Wiko est aujourd'hui présente dans trente pays et continuera de se focaliser sur la vente et le marketing pour le marché européen. La R&D et la production des appareils seront du ressort de Tinno.

Nos partenaires