Le fabricant de puces NXP va supprimer des emplois

25/08/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Le fabricant néerlandais de puces NXP va procéder à une solide réorganisation. L'avenir de l'entreprise ne serait en effet garanti qu'en prenant des mesures 'substantielles'.

Le fabricant néerlandais de puces NXP va procéder à une solide réorganisation. L'avenir de l'entreprise ne serait en effet garanti qu'en prenant des mesures 'substantielles'.

Voilà ce qu'a confirmé un porte-parole de l'entreprise suite à une interview accordée par le président du conseil d'administration, Frans van Houten, au journal néerlandais Het Financieele Dagblad.

Van Houten annonce dans le journal que des emplois pourraient en tout cas disparaître au siège de l'entreprise. Aux Pays-Bas, NXP possède des filiales à Eindhoven et Nimègue, où travaillent 6.500 personnes. L'entreprise dispose de 31.000 collaborateurs au niveau mondial. NXP avait fondé une co-entreprise ('joint venture') avec STMicroelectronics, mais [cette dernière exploita récemment encore ce qu'on appelle en jargon une 'call option' pour dénoncer cette co-entreprise, avant de s'associer à Ericsson].

NXP est l'ex-division des puces de Philips, vendue en 2006 à quelques sociétés d'investissements. Philips y conserve encore et toujours une participation de 19,9 pour cent. Le trimestre dernier, NXP a enregistré un résultat d'exploitation négatif. L'entreprise souffre énormément de la faiblesse du dollar. La majorité des coûts est calculée en euros, alors que les clients paient leurs puces en dollars.

Source: Belga

Nos partenaires