Le dynamisme primera pour le CIO en 2009

15/01/09 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

'Améliorer les processus commerciaux', 'réduire les coûts d'exploitation' et 'dynamiser davantage le personnel': tel est le top trois des objectifs des CIO en 2009, selon Gartner.

'Améliorer les processus commerciaux', 'réduire les coûts d'exploitation' et 'dynamiser davantage le personnel': tel est le top trois des objectifs des CIO en 2009, selon Gartner.

La crise se fait manifestement sentir dans les résultats du sondage annuel des CIO par Gartner ('2009 CIO Agenda' survey'). Pour la quatrième année consécutive, 'l'amélioration des processus commerciaux' se trouve tout en haut de la liste des priorités du métier, suivie par 'la réduction des coûts d'exploitation' (qui se trouvait à la 5ème place l'an dernier) et 'améliorer l'efficacité du personnel' (6ème l'an dernier). Une évolution que Gartner résume par 'work smarter, not harder' et non par 'faites plus avec moins'.

A propos de ce dernier point, les budgets ICT semblent tenir bon avec une hausse de 0,16% au niveau mondial (et même un peu supérieure en Europe avec +0,48%). Il est clair que l'ICT ne doit pas tellement permettre une 'croissance pour la croissance' à court terme (comme c'était souvent le cas jusqu'il y a peu), mais plutôt aider à se concentrer sur la maximisation de la stratégie d'entreprise.

Le top trois des priorités technologiques pour les CIO se compose du décisionnel ('business intelligence') et des applications d'entreprise (ERP, CRM) (les numéros un et trois pour la troisième année consécutive), ainsi que de la 'server & storage technology' (virtualisation).

Les CIO prévoient aussi une amélioration des expertises ICT dans les prochaines années, alors qu'une 'gouvernance IT' fonctionnant bien semble être un facteur important dans les organisations les plus dynamiques.

Dave Aron, 'vice-president research' chez Gartner, ne voit pas directement une impulsion aux licenciements dans l'attention accordée à dynamiser davantage le personnel. Les signaux en matière d'externalisation ont également été moins forts que prévu. En se focalisant sur la stratégie d'entreprise, il peut s'avérer en outre intéressant d'aspirer non seulement à une plus grande efficience de l'entreprise elle-même, mais d'examiner aussi l'ensemble de la chaîne des valeurs, en ce compris les besoins des clients, des fournisseurs et des partenaires de l'entreprise. Outre un meilleur fonctionnement, cela peut aussi se traduire par une meilleure relation (ou sa conservation).

Nos partenaires