Le Cirque du Soleil fait appel à des imprimantes 3D de l'entreprise belge Materialise

14/01/15 à 13:47 - Mise à jour à 13:47

Le Cirque du Soleil a recours à des imprimantes 3D pour ses costumes. Le méga-cirque fait en l'occurrence appel à la technologie de l'entreprise louvaniste Materialise.

Le Cirque du Soleil fait appel à des imprimantes 3D de l'entreprise belge Materialise

© Materialise

Une récente visite dans les coulisses du Cirque du Soleil révèle que ce dernier exploite les techniques d'impression 3D pour la conception de ses costumes. Voilà ce qu'on peut lire dans l'International Business Times.

L'on y utilise d'abord des scanners 3D d'Handyscan pour effectuer des scans de centaines d'acrobates, de clowns et d'acteurs. C'est sur cette base que sont ensuite imprimés des bustes plastifiés en 3D. Ces derniers doivent veiller à ce que l'ensemble des 18.000 costumes du Cirque du Soleil soient parfaitement harmonisés.

Pour une représentation, l'an dernier, du Cirque du Soleil à Las Vegas, ce dernier a fait concevoir des costumes par la Néerlandaise Anouk Wipprecht, qui allie la mode et l'électronique portable. Ses modèles ont été imprimés en 3D par Materialise à Louvain.

Ce premier test s'est avéré un succès. Voilà pourquoi le Cirque du Soleil entend poursuivre ses expérimentations avec les imprimantes 3D. Il attend cependant encore que les matériaux imprimés en 3D deviennent meilleur marché et que leur densité s'améliore pour les costumes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires