Le chiffre d'affaires du trafic de données mobiles dépasse les 200 milliards de dollars

30/07/08 à 09:30 - Mise à jour à 09:29

Source: Datanews

Les analystes estiment que le chiffre d'affaires mondial du trafic de données mobiles dépassera pour la première fois le cap de 200 milliards de dollars en 2008.

Les analystes estiment que le chiffre d'affaires mondial du trafic de données mobiles dépassera pour la première fois le cap de 200 milliards de dollars en 2008.

Pour la première fois, les opérateurs de téléphonie verront cette année le trafic de données mobiles franchir la barre des 200 milliards de dollars (127 milliards d'euros). Telle est du moins l'estimation faite par le cabinet d'analystes spécialisé en télécoms Informa. En 2007, les ventes avaient atteint 157 milliards de dollars.

Les opérateurs en télécoms mobiles ont en effet généré durant le premier trimestre de 2008 un chiffre d'affaires de 49 milliards de dollars, soit un cinquième de leur chiffre d'affaires total, grâce aux communications de données mobiles. Il s'agit d'une augmentation de près de 43% rapport à la même période de l'an dernier. Deux tiers de ce chiffre émane des messages SMS.

Les opérateurs télécoms assistent depuis un certain temps déjà à une baisse de leurs revenus provenant des appels vocaux et stimulent dès lors le trafic de données. La croissance à ce niveau provient surtout de la mise en oeuvre accélérée de nouveaux technologies ainsi que de l'intensification de la concurrence, estime Nick Jotischky, analyste chez Informa. "De même, la demande de services de données mobile a sensiblement augmenté ces derniers temps grâce à l'apparition sur le marché d'appareils mobiles sophistiqués comme l'iPhone."

En juin, le fournisseur de réseaux Cisco s'attendait déjà à voir le trafic de données mobiles doubler chaque année jusqu'en 2012.

A noter que pas moins de 40% du trafic mondial de données mobiles sont générés en Asie du Sud-Est où le trafic a progressé de 48% durant le 1er trimestre de cette année. La hausse la plus sensible serait le fait, selon les analystes, du Moyen-Orient. Dans cette région en effet, l'augmentation du trafic de données mobiles a été de pas moins de 91,7% par rapport au 1er trimestre de 2007. Cela dit, la part de cette région dans le chiffre d'affaires mondial ne s'élèverait qu'à 2%.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires