Le boom de la division 'services' de Dolmen

25/06/07 à 00:00 - Mise à jour à 24/06/07 à 23:59

Source: Datanews

La séance des analystes consacrée aux résultats financiers de Dolmen a débouché sur une meilleure image du proche avenir de l'entreprise de services IT. Les services auront le vent en poupe, au contraire du matériel.

Cette année, Dolmen entend faire mieux que la moyenne du marché, écrit le journal De Tijd. "Si le marché croît de 6 pour cent, nous viserons 8 pour cent", déclare Jan De Ville, l'administrateur délégué, dans De Tijd.Les services sont toujours très prisés. Selon De Ville, la croissance durera encore quelques années. Au cours des prochains exercices fiscaux, les services devraient représenter un chiffre d'affaires compris entre 65 et 80 millions d'euros. Et cette croissance dans les services se traduira par l'engagement de nouveaux collaborateurs. "Le besoin de services est si important que nous pourrions engager 200 personnes", poursuit De Ville.La division 'matériel' s'est correctement comportée cette année, mais les vaches grasses ne sont plus de mise, selon De Ville. La raison en est l'utilisation en hausse de la virtualisation, mais la tiédeur politique postélectorale ne boostera certainement pas non plus la demande.Par ailleurs, De Ville a aussi confirmé l'intérêt pour les activités belges du groupe télécom NEC Philips Unified Solutions, mais selon lui, il y a plusieurs candidats intéressés. A en croire l'administrateur délégué, une fusion - comme il en avait été question l'an dernier à propos de Dolmen et Real Software - n'est pas à l'ordre du jour.

Nos partenaires