La Tunisie se veut rassurante

28/01/11 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Source: Datanews

Pour les quelques 200 entreprises belges installées en Tunisie, l'activité économique a désormais repris normalement, quand bien même elle avait été arrêtée, et la sécurité est revenue, (r)assure Abdelbasset Ghanmi, représentant Benelux de FIPA Tunisia, l'agence de promotion de l'investissement extérieur. Et de préciser que les entreprises belges n'ont subi aucun dégât et que le climat est propice aux investissements. Un point de vue confirmé par Jean-Paul Rosette, CEO de la firme verviétoise FleXos, spécialisée dans la sécurité informatique. "Nous sommes présents depuis 3 ans sur place avec une équipe de 15 personnes et considérons la Tunisie comme une porte d'entrée sur l'Afrique."

La Tunisie se veut rassurante

© Belga

Pour les quelques 200 entreprises belges installées en Tunisie, l'activité économique a désormais repris normalement, quand bien même elle avait été arrêtée, et la sécurité est revenue, (r)assure Abdelbasset Ghanmi, représentant Benelux de FIPA Tunisia, l'agence de promotion de l'investissement extérieur. Et de préciser que les entreprises belges n'ont subi aucun dégât et que le climat est propice aux investissements.

Un point de vue confirmé par Jean-Paul Rosette, CEO de la firme verviétoise FleXos, spécialisée dans la sécurité informatique. "Nous sommes présents depuis 3 ans sur place avec une équipe de 15 personnes et considérons la Tunisie comme une porte d'entrée sur l'Afrique." Avec succès puisque la société vient de décrocher un contrat "modeste, mais emblématique" de 150.000 EUR pour l'installation de 150 appliances pare-feu Fortinet pour la Poste tunisienne, face à des concurrents comme Cisco, outre un volet de formation des utilisateurs.

Rosette espère que le passage à la démocratie permettra d'ouvrir les marchés à la libre concurrence et positionner ainsi FleXos dans les plus gros marchés publics de Tunisiana, Tunisie Télécom ou Orange notamment. "Nous avons toujours préféré jouer le jeu", ajoute Rosette qui estime que la démocratie ne peut qu'accélérer la concurrence. Ajoutons que FleXos envisage la création en Tunisie d'une FleXos Academy centrée sur la formation à la sécurité informatique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires