La technologie femtocell progresse

22/06/11 à 12:20 - Mise à jour à 12:20

Source: Datanews

Le nombre d'implémentations de solutions femtocell ...

La technologie femtocell progresse

Le nombre d'implémentations de solutions femtocell (femto cellules) chez les opérateurs a augmenté de 60 pour cent au cours du dernier trimestre. Durant l'année écoulée, le marché mondial des femtocells a crû de 45 pour cent.

Les femtocells sont de petites stations d'émission et de réception permettant d'améliorer la portée des téléphones mobiles à l'intérieur des bâtiments. En outre, les utilisateurs peuvent en principe appeler gratuitement en local. La technologie est par conséquent intéressante tant pour les consommateurs que pour les entreprises. Pour les opérateurs, elle est également une façon pratique de décharger les réseaux de données mobiles en déviant une partie du trafic via le réseau 3G ou 4G mobile 'interne' qu'une femtocell met en oeuvre.

En 2007 et 2008, la technologie provoqua une véritable vogue dans le secteur télécom. Depuis 2009, il existe aussi un standard officiel pour les femtocells. Selon le cabinet d'analystes Infonetics Research, le marché des femtocells est particulièrement sain. Au cours de l'année écoulée, les opérateurs China Unicom, CSL, Network Norway, Optimus et SFR notamment ont lancé des services femtocell commerciaux. Les entreprises en vue sur ce marché caractérisé par de faibles marges ont pour nom Samsung, ip.access (avec des investissements entre autres de Cisco et Qualcomm), Alcatel-Lucent et NEC/Ubiquisys.

Forte hausse attendue en 2012 Il n'empêche que le cabinet d'analystes reconnaît que la plupart des opérateurs 3G sont encore et toujours en train soit de tester la technologie, soit d'en postposer le déploiement à plus tard en 2011. Infonetics estime que pour 2011, l'on enregistrera une croissance mondiale du chiffre d'affaires en la matière de 31 pour cent à 300 millions de dollars. Ce n'est qu'au plus tôt en 2012 que le cabinet s'attend à ce que le marché passe à l'échelle supérieure.

Pour Informa Telecoms & Media, plus de 2,3 millions de femtocells 3G seraient utilisées pour l'instant au niveau mondial. Informa estime que d'ici 2014, 48 millions de points d'accès viendront encore s'ajouter. Selon une enquête du cabinet d'études, 60 pour cent des opérateurs seraient convaincus que les femtocells prendront à terme le pas sur les macrocells 3G traditionnelles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires