La récession a poussé Metris dans le rouge en 2008

18/03/09 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Le spécialiste en techniques de mesure Metris a clôturé son exercice 2008 sur une perte nette de 14 millions d'euros. Suite à la crise, son chiffre d'affaires a soudainement régressé au quatrième trimestre. Cela combiné à une hausse des dépenses d'exploitation a provoqué une complète dilution du bénéfice.

Le spécialiste en techniques de mesure Metris a clôturé son exercice 2008 sur une perte nette de 14 millions d'euros. Suite à la crise, son chiffre d'affaires a soudainement régressé au quatrième trimestre. Cela combiné à une hausse des dépenses d'exploitation a provoqué une complète dilution du bénéfice.

Metris va restreindre ses coûts et entend surtout générer un substantiel cash flow en 2009. Ce dernier sera utilisé pour réduire l'endettement, peut-on lire dans un communiqué de presse. En 2008, Metris a enregistré un chiffre d'affaires de 88,7 millions d'euros, soit 4 pour cent de moins qu'en 2007. Sur les trois premiers trimestres de 2008, l'entreprise avait réalisé une croissance de 30 pour cent de son chiffre d'affaires, mais le quatrième trimestre s'est avéré catastrophique. C'est durant ce dernier trimestre, habituellement le plus important sur le plan du chiffre d'affaires et du bénéfice pour Metris, que la récession a frappé.

"A partir du quatrième trimestre de 2008, les clients ont quasiment gelé leurs dépenses en biens d'équipement à cause de la récession mondiale", explique Metris. Pour le second semestre de 2008, le chiffre d'affaires a été de 29 pour cent inférieur à ce qu'il était il y a un an. En 2008, Metris a tiré 28 pour cent de son chiffre d'affaires du secteur automobile, 35 pour cent du secteur aérien et spatial et 37 pour cent du marché de la métrologie industrielle générale.

Le cash flow d'exploitation (ebitda) s'est établi à 3,7 millions d'euros, soit nettement moins que les 20 millions d'euros initialement prévus. Normalement, Metris réalise la plus grande partie de son ebitda au deuxième semestre de l'année. En 2008, Metris a investi 23 millions d'euros, ce qui représente moins de la moitié des 53 millions d'euros investis en 2007. Pour 2009, un arrêt des investissements est prévu.

En 2009, Metris table sur un chiffre d'affaires comparable à celui de 2008 et 2007, avec une marge de plus ou moins 10 pour cent. Au cours du premier trimestre de 2009, l'entreprise indique que son chiffre d'affaires n'a plus régressé.

Source: Belga

Nos partenaires