La police envoie des SMS aux éventuels témoins d'une fusillade

17/09/14 à 13:37 - Mise à jour à 13:37

Source: Datanews

A la demande du parquet d'Hal-Vilvorde, la police judiciaire fédérale d'Asse a envoyé ces derniers jours quelque 1.400 SMS à d'éventuels témoins d'une fusillade qui a eu lieu le 1er septembre le long du Ring de Bruxelles à Asse.

La police envoie des SMS aux éventuels témoins d'une fusillade

© Thinkstock

Ces SMS ont été envoyés à des personnes, dont le GSM a été localisé à proximité de la fusillade, le soir des faits. Le parquet confirme cette information donnée par la VRT.

'C'est une mesure exceptionnelle que nous avons prise, parce qu'il s'agit de faits très graves et parce qu'une enquête de voisinage n'a pu être effectuée', explique Carol Vercarre, porte-parole du parquet de Hal-Vilvorde. Habituellement, cela se fait, mais dans ce cas précis, cela s'est avéré difficile vu l'endroit où les faits se sont déroulés.'

Selon le parquet, quelques réactions ont déjà été enregistrées, mais aucun détail ne peut être révélé quant à leur contenu. 'Ces réactions sont actuellement examinées pour savoir si l'on peut en tirer des informations utiles', apprend-on encore.

Fusillade

La fusillade a eu lieu entre 22H15' et 22H40' à la sortie d'un parking le long de l'autoroute en direction de Bruxelles. La victime, un homme de 41 ans de Braine-le-Château, travaille pour un service de dépannage de Nivelles et était sur place pour venir en aide à un client. Au moment où il sortait du parking et qu'il se trouvait sur la voie d'accès à l'autoroute, son véhicule a été la cible de tirs. Une balle a transpercé la carrosserie et a touché la victime au dos. L'homme a été transporté dans un état critique à l'hôpital, mais a pu entre-temps rentrer chez lui. Le 3 septembre, le parquet de Hal-Vilvorde avait déjà diffusé un avis de recherche. (Belga/KVDA)

Nos partenaires