La part de marché d'Intel au plus bas

12/09/06 à 00:00 - Mise à jour à 11/09/06 à 23:59

Source: Datanews

La part de marché du producteur de puces Intel a atteint au deuxième trimestre son point le plus bas sur les quatre années écoulées. Voilà ce qui ressort des mesures effectuées par l'analyste de marché iSuppli des ventes de puces, dont aussi les processeurs.

Au deuxième trimestre, Intel a vu sa part sur le marché des semi-conducteurs se réduire à 11,4 pour cent, contre 13,2 pour cent encore au premier trimestre. iSuppli suit le marché des puces depuis 2002 et y mesure non seulement les processeurs, mais aussi d'autres formes de semi-conducteurs, comme les jeux de puces, les puces de mémoire et de communication. Sur le marché des processeurs, Intel jouit encore et toujours d'une position de force, même si celle-ci s'est érodée en raison de la concurrence toujours plus forte d'AMD.iSuppli observe qu'Intel s'est bien tirée d'affaire en 2005 sur le marché général des puces, mais que les choses se corsent quelque peu à présent. C'est ainsi que le fabricant de processeurs a vu son chiffre d'affaires régresser de 12,8 pour cent au deuxième trimestre. Intel effectue par conséquent une vaste réorganisation qui entraînera la perte de 10.500 emplois dans le monde.Outre Intel, le fabricant japonais de puces Matsushita Electric a été la seule société du top 20 établi par iSuppli à subir un recul de son chiffre d'affaires par rapport au deuxième trimestre de l'an dernier. Le chiffre d'affaires total sur le marché des puces au cours de cette période a crû d'1,2 pour cent à 62,3 milliards de dollars en comparaison avec le premier trimestre (61,5 milliards).Par rapport à l'an dernier, la croissance du chiffre d'affaires a été de 11,4 pour cent, alors que celle au cours de la première moitié de cette année (en comparaison avec la première moitié de 2005) a été de 9,4 pour cent. AMD a été l'une des entreprises à croître le plus avec une augmentation de son chiffre d'affaires de pas moins de 52,6 pour cent par rapport au deuxième trimestre de l'an dernier. L'entreprise sud-coréenne Hynix, qui a connu de graves problèmes financiers, il y a pas mal de temps, a pour sa part enregistré une croissance de 39,7 pour cent de son chiffre d'affaires.

Nos partenaires