La nouvelle Atos supprime Origin de son appellation

04/07/11 à 12:22 - Mise à jour à 12:22

Source: Datanews

Le prestataire de services Atos Origin supprime Origin de son appellation et poursuivra ses activités sous la dénomination Atos. Ce changement de nom est le premier changement visible après que l'entreprise a définitivement englouti l'allemande Siemens IT Solutions & Services. Les actionnaires ont approuvé ce vendredi 1er juillet 2011 le rachat qui avait été annoncé fin 2010. Ce 4 juillet, le personnel d'Atos sera informé sur les conséquences de la nouvelle structure de l'entreprise.

La nouvelle Atos supprime Origin de son appellation

Le prestataire de services Atos Origin supprime Origin de son appellation et poursuivra ses activités sous la dénomination Atos. Ce changement de nom est le premier changement visible après que l'entreprise a définitivement englouti l'allemande Siemens IT Solutions & Services. Les actionnaires ont approuvé ce vendredi 1er juillet 2011 le rachat qui avait été annoncé fin 2010. Ce 4 juillet, le personnel d'Atos sera informé sur les conséquences de la nouvelle structure de l'entreprise.

Lors d'une assemblée générale extraordinaire, 99,99 pour cent des actionnaires ont voté en faveur du rachat, indique le prestataire de services. La reprise de la branche des services ICT de Siemens génèrera une entreprise ICT caractérisée par un chiffre d'affaires annuel de 8,7 milliards d'euros (pro forma 2010) et par un personnel constitué de 78.500 collaborateurs dans 42 pays.

En engloutissant Siemens IT Solutions & Services, Atos double sa capacité en managed services pour atteindre trente grands centres de données et gérer plus de 90.000 serveurs de quelque 900.000 utilisateurs SAP au niveau mondial.

Ce lundi 4 juillet 2011, le personnel sera informé sur les suites du rachat définitif par le prestataire de services. Le 27 juillet prochain, lors de la présentation des chiffres semestriels, Atos donnera une explication officielle de ses objectifs pour 2011.

Rachat des activités ICT de Siemens

C'est fin 2010 qu'Atos Origin annonça le rachat de Siemens IT Solutions & Services. Le prestataire de services franco-néerlandais reprend ces activités pour 850 millions d'euros.

Dans le cadre de cette transaction financière complexe, Siemens prend une participation de 15 pour cent dans Atos. En outre, Siemens sous-traitera son infrastructure ICT et la gestion de ses applications à Atos durant les sept prochaines années. Ce contrat de sous-traitance a une valeur de 5,5 milliards d'euros et constitue, selon les parties concernées, l'un des plus importants accords jamais conclus.

Origin

Le prestataire de services ICT français Atos a fusionné en 2000 avec Origin, une filiale de Philips. C'est en 2005 que le groupe électronique s'est défait de ses dernières actions dans Origin.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires