La moitié de Siemens Enterprise cédée à Gores

30/07/08 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Au terme de plus de deux ans de recherches, Siemens Enterprise Communications est vendue à concurrence de 51% au capital risqueur Gores. Une société surtout connue chez nous pour sa participation de référence dans RealDolmen.

Au terme de plus de deux ans de recherches, Siemens Enterprise Communications est vendue à concurrence de 51% au capital risqueur Gores. Une société surtout connue chez nous pour sa participation de référence dans RealDolmen.

Siemens souhaitait depuis juin 2006 se défaire de sa division Enterprise, mais craignait un scénario à la BenQ après la mise en faillite consécutive au rachat de la division GSM. Fin 2006, les négociations étaient rompues avec le consortium financier formé autour de Permira et d'Apollo Management. Selon le Financial Times Deutschland, Siemens tablait sur 3,4 milliards d'euros pour cette entité, alors que les analystes estimaient la valeur de cette division entre 1,5 et 2 milliards d'euros au maximum. Gores a désormais décidé d'acquérir 51% du capital et investit quelque 175 millions d'euros dans la co-entreprise. De son côté, Siemens apporte un montant similaire. Gores ajoute par ailleurs le spécialiste des réseaux Enterasys et SER Solutions dans la 'joint-venture'.

Entre-temps, Siemens Enterprise Communications a remercié 6.800 de ses 17.500 collaborateurs. Son chiffre d'affaires s'est élevé l'an dernier à 3,2 milliards d'euros. Spécialisée surtout dans la vente de solutions de téléphonie et de données de Siemens, cette division tente de se profiler toujours plus comme un intégrateur. Ainsi, elle a cédé dans notre pays à Telelinq la vente de centraux Siemens aux grands PME. En Belgique, Siemens possédait en 2006 une part de marché de 17 à 18%, et même jusqu'à 30% dans le segment 'corporate'. C'est ainsi que la grande majorité des banques, dont Dexia et KBC, disposent de matériel VoIP de Siemens. Voici deux ans, l'entité belge employait encore 550 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de l'ordre de 150 millions d'euros. Aujourd'hui, les ventes n'atteignent plus qu'environ 120 millions d'euros. Rappelons que la Belgique est le quartier général pour le Benelux, la France, le Moyen-Orient et l'Afrique (à l'exception de l'Afrique du Sud), soit un chiffre d'affaires de 215 millions d'euros.

Nos partenaires