La milliardième souris informatique pour les 40 ans de la... race

04/12/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

La souris informatique fête ses 40 ans d'existence et comme par miracle, voici que Logitech produit le milliardième exemplaire de la bestiole sur sa chaîne de fabrication. Les esprits critiques ne s'attendent cependant pas à ce qu'il en sorte encore énormément.

La souris informatique fête ses 40 ans d'existence et comme par miracle, voici que Logitech produit le milliardième exemplaire de la bestiole sur sa chaîne de fabrication. Les esprits critiques ne s'attendent cependant pas à ce qu'il en sorte encore énormément.

C'est le 9 décembre 1968 que Douglas C. Engelbart et son équipe de chercheurs de Stanford concevaient la première véritable souris informatique. Xerox fut l'une des premières entreprises ICT à l'exploiter dans un produit. Comme par hasard aussi, la milliardième puce illustre bien au bout de 40 ans le succès gigantesque de cet instrument pratique pour le pilotage de l'ordinateur. Logitech a donc de quoi être fière.

Mais Steven Prentice, analyste chez Gartner, relativise aussitôt: "Les performances du passé ne constituent pas la garantie d'un succès futur. Le monde et la nature des machines ont changé. L'interface 'multi-touch' signe réellement l'arrêt de mort de la souris traditionnelle." Et de mentionner des PC incorporés à des tables et à des murs et fonctionnant avec des écrans tactiles. L'iPhone d'Apple recourt également à cette technologie. La Nintendo Wii ouvre pour sa part la voie aux capteurs de mouvements. Même la reconnaissance du visage pourrait avoir de l'avenir.

Chez Logitech, on proteste avec véhémence. "Il est toujours facile de susciter de l'intérêt dans une histoire en y insérant un élément extrême", déclare Rory Dooley, 'general manager' de Logitech à BBC News. "A l'instar de l'histoire relative à "la mort de la souris" de Bill Gates, il y a quelques mois, destinée à susciter l'intérêt pour Windows 7."

Et de poursuivre: "Avec ces nouvelles technologies, le défi ne consistera-t-il pas à toucher mille fois par jour un écran placé à un demi-mètre de l'utilisateur? Et à ce que le toucher soit suffisamment précis pour pouvoir accéder à une cellule d'un tableur?" Dooley est donc convaincu que la souris continuera à coexister avec toutes ces nouvelles technologies.

Nos partenaires