La Lufthansa offrirait l'an prochain des connexions 4G sur ses vols européens

22/09/15 à 13:23 - Mise à jour à 13:23

S'il n'en tenait qu'à Deutsche Telekom, c'en serait fini des soucis de nombreux passagers aériens européens qui, tout en haut dans les airs, n'ont aucune portée avec leur smartphone ou tablette. L'entreprise télécom allemande a en effet conclu un accord avec l'exploitant de satellite Inmarsat pour garantir une accessibilité à la 4G dans les avions, selon le journal d'affaires britannique Financial Times d'hier lundi.

La Lufthansa offrirait l'an prochain des connexions 4G sur ses vols européens

© Belga Image

Les investissements des deux entreprises ont pour but d'assurer une portée similaire en altitude qu'au sol. Selon l'alliance, la demande pressante émanant du 'marché' fait en sorte que le secteur entend résoudre ce puzzle technique et réglementaire 'affreusement compliqué'.

En combinant le satellite d'Inmarsat au réseau de Deutsche Telekom dans les pays membres de l'Union européenne, il devrait être possible de garantir une portée 4G en altitude.

Le système sur lequel planchent les entreprises, sera testé l'année prochaine d'abord par la compagnie aérienne allemande Lufthansa. Ensuite, le système devrait être déployé plus avant, dans un premier temps en Europe, mais ensuite au delà.

Selon Inmarsat, l'objectif est d'atteindre la vitesse 4G à bord des avions. Cette vitesse serait ainsi plus élevée que celle assurée par les connexions satellites existantes de l'américaine Gogo. Ce réseau est utilisé par 2.400 avions commerciaux et par 6.800 avions d'affaires. L'on s'attend du reste à ce que Gogo déploie l'an prochain une deuxième génération plus rapide de connexions par satellite. (Belga/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires